Le nouveau bienfaiteur de vos nuits !

Comment bien choisir son matelas anti-escarres ?

Les personnes âgées, malades et/ou handicapées qui passent toute la journée ou plusieurs heures par jour dans un lit médicalisé peuvent développer des escarres. Les femmes enceintes qui doivent garder la position alitée plusieurs semaines ou mois pendant leur grossesse sont également concernées par cette affection de la peau qui peut s’avérer particulièrement douloureuse.

Pourtant, il existe des solutions pour prévenir le risque d’escarre. Par exemple, il est possible de choisir un matelas médicalisé anti-escarres pour le patient. Découvrez comment faire le bon choix pour améliorer le confort et le bien-être des personnes à mobilité réduite.

Qu’est-ce qu’une escarre ?

Mais avant tout, qu’est-ce qu’une escarre ? Il s’agit d’une plaie qui apparaît sur la peau lorsque le sang ne circule pas assez à cause d’une compression trop importante des tissus. Au début, il s’agit d’une simple rougeur, mais la plaie peut devenir assez profonde avec le temps, ce qui peut s’avérer à la fois inconfortable et douloureux.  

Pour la prévention des escarres, le plus efficace est encore de ne pas rester en position statique trop longtemps dans son lit. Mais malheureusement, ce n’est pas toujours possible. Certaines personnes sont dans l’incapacité de se mouvoir à cause de leur état de santé. Heureusement, le matériel médical peut leur venir en aide pour prévenir le risque d’escarre.

Quelle est l’utilité d’un matelas anti-escarres pour une personne alitée ?

Quand une personne ne peut pas bouger de son lit, qu’il soit médicalisé ou pas, la circulation sanguine est insuffisante, ce qui peut causer des rougeurs et des plaies localisées : ce sont les escarres.

Le matelas anti-escarres est une très bonne solution pour les individus qui sont alités pendant une plus ou moins longue période. Il permet de prévenir l’apparition de cette affection de la peau.

Mais attention, il ne s’agit pas ici de guérir les plaies qui sont déjà apparues sur le corps des patients. Quand l’escarre est déjà formée sur la zone sacro-fessière, les talons, l’arrière du crâne ou encore les omoplates, un traitement est nécessaire pour atténuer la rougeur ainsi que la douleur. Le traitement des escarres consiste en l’application locale de pansements gras, hydrocolloïdes ou hydrocellulaires.

Revenons au matelas anti-escarres. Comment ce dispositif médical fonctionne-t-il ? Le matelas anti-escarres permet tout simplement une meilleure répartition de la masse. Ainsi, les points de pression ne sont pas toujours les mêmes, ce qui limite le risque de développer des escarres.

Attention : il est préférable d’utiliser un matelas anti-escarres dès le début de l’alitement. Sans cela, des plaies risquent rapidement d’apparaître sur la peau.

Bon à savoir : si vous possédez une prescription, ce dispositif médical peut faire l’objet d’un remboursement, que vous choisissiez de l’acheter ou de le louer en pharmacie. Parlez-en avec le professionnel de santé qui vous accompagne !

Quel matelas contre les escarres ?

Même s’il ne permet pas de soigner les escarres, un matelas adapté peut prévenir leur apparition. Mais bien évidemment, il ne s’agit pas de choisir n’importe quel matelas médicalisé. Quel matelas choisir contre les escarres ? Le plus simple est de vous faire conseiller par un professionnel de santé, mais voici quelques conseils qui devraient vous permettre d’y voir plus clair :

  • Il faut choisir son matelas en fonction du niveau de risque de développer des escarres. Pour cela, il faut se baser sur les échelles de Braden et de Norton.
  • Plusieurs éléments sont pris en compte : la condition physique du patient, mais également son état mental, son niveau d’activité, sa mobilité et son éventuelle incontinence.
  • Pour un risque faible à moyen (moins de 15h par jour alité, possibilité de bouger seul, bon état de santé général), le matelas en mousse de classe I est suffisant pour diminuer les points de pression.
  • Pour un risque moyen à fort (plus de 15h par jour alité, difficulté pour se mouvoir seul, état de santé général moyen), le matelas à mémoire de forme de classe II est conseillé, car il épouse parfaitement le corps du patient.
  • Pour un fort risque d’escarre (alitement total), le matelas d’air de classe III est recommandé. Le matelas anti-escarres à air avec compresseur est idéal pour les individus qui ne peuvent pas bouger du tout, car il se gonfle et se dégonfle en permanence, ce qui permet d’alterner les points de pression tout au long de la journée.

Est-ce qu’il existe d’autres moyens d’éviter la formation d’escarres ?

Pour un meilleur positionnement du patient, un bon coussin est également nécessaire. N’hésitez pas à demander des conseils auprès de votre médecin pour trouver un oreiller confortable qui limite le risque de faire apparaître des escarres au niveau de l’occiput, une zone particulièrement à risque en cas d’alitement prolongé.

Si le patient arrive à bouger, il faut l’encourager pour que celui-ci change de position régulièrement dans le lit. Lorsque ce n’est pas possible, les professionnels de santé peuvent modifier le positionnement du malade pour améliorer son confort.

Il faut aussi savoir que l’humidité augmente le risque d’escarres. La transpiration excessive et l’incontinence peuvent donc se révéler problématiques pour les patients alités. Des solutions pour limiter les sources d’humidité (alèse, protection contre l’incontinence) sont à envisager pour éviter la macération des zones à risque.

Enfin, si vous êtes dans l’obligation de rester au lit une bonne partie de la journée, car vous êtes en menace d’accouchement prématuré, n’hésitez pas à demander à votre médecin si vous avez tout de même la possibilité de vous lever quelques minutes toutes les 2 ou 3 heures. Lorsque la MAP est sévère, ce n’est pas toujours possible, mais si ce n’est pas le cas, vous devriez pouvoir vous lever régulièrement, ce qui limitera alors le risque d’escarres, mais également de phlébites. 

Découvrez notre guide du sommeil

Vous cherchez à mieux dormir ? Vous allez adorer notre guide du sommeil.
Entrez votre e-mail et recevez-le gratuitement !

Un meilleur sommeil tombé du ciel !

Avant de partir recevez par e-mail nos 21 conseils pour améliorer vos nuits !