Le nouveau bienfaiteur de vos nuits !

Syndrome des jambes sans repos : bien choisir son matelas, ça compte !

Vous souffrez du syndrome des jambes sans repos (SJSR) et cela nuit à votre qualité de sommeil, car ces sensations désagréables dans les membres inférieurs occasionnent des troubles du sommeil comme l’insomnie ? Vous vous demandez peut-être si acheter un matelas de meilleure qualité est une bonne idée pour améliorer votre confort et donc limiter ces impatiences dans les jambes ?

Chez Wopilo, nous savons à quel point dormir avec le syndrome des jambes sans repos peut être difficile à vivre. C’est pourquoi nous allons faire le point sur l’importance de la literie pour soulager ces picotements et autres douleurs dans les jambes. 

En quoi consiste le syndrome des jambes sans repos ?

syndromes des jambes aux repos

Le syndrome des jambes sans repos, que l’on appelle également impatience, est un trouble chronique qui survient le plus souvent en fin de journée et la nuit. Il se caractérise par le besoin impérieux, c’est-à-dire une envie irrésistible, de bouger les jambes alors que l’on est au repos.

Si on essaie de ne pas bouger ses jambes, on ressent alors des impatiences, c’est-à-dire des sensations très désagréables au niveau des membres inférieurs. Cela peut-être des picotements, des tiraillements et des fourmillements, mais on peut également ressentir des décharges électriques dans les jambes ainsi que des douleurs assez vives quand la pathologie est installée depuis déjà un bon moment.

Pour soulager ces douleurs, il faut bouger ses jambes. Mais quand on dort, il faut savoir que les jambes bougent également de façon involontaire. C’est ce que l’on appelle les mouvements périodiques des membres inférieurs.

On peut se demander quelle est la cause du syndrome des jambes sans repos, également appelée, maladie de Willis Ekbom. Ces impatiences musculaires de l’éveil peuvent s’expliquer de plusieurs manières :

  • Il existe des formes familiales du SJRS : dans ce cas, la cause est donc génétique ;
  • Il existe aussi des impatiences secondaires : dans ce cas, les impatiences nocturnes sont déclenchées par d’autres maladies comme l’anémie, la fibromyalgie, le diabète ou encore la maladie de Parkinson. La grossesse, le surpoids, la consommation d’alcool et de tabac, le stress et la consommation de certains médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques) peuvent également accentuer les symptômes ;
  • Enfin, il existe un syndrome des jambes sans repos dit “idiopathique”. Dans ce cas bien précis, on ne parvient pas à identifier une cause : maladie ou origine génétique.

Bon à savoir : Près de 9% des Français souffrent du SJSR. Pour 2% d’entre eux, les symptômes apparaissent plusieurs fois dans la semaine. En général, ce trouble s’observe surtout chez les femmes adultes, mais il peut tout de même apparaître, dans une moindre mesure, chez les enfants et les adolescents.

Pourquoi le SJSR peut-il causer des troubles du sommeil ?

Pourquoi le SJSR peut-il causer des troubles du sommeil

Quand on est dans son lit, on veut dormir et profiter d’un repos réparateur, à la fois pour son corps et son esprit. Mais un individu souffrant du syndrome des jambes sans repos peut difficilement profiter d’une qualité de sommeil optimale :

  • L’endormissement est compliqué, car on passe son temps à bouger ses jambes pour éviter les picotements et autres décharges électriques dans les membres inférieurs ;
  • On a un sommeil fragmenté à cause des mouvements périodiques nocturnes (MPN) qui peuvent nous réveiller plusieurs fois pendant la nuit. Certaines personnes peuvent avoir du mal à se rendormir : c’est l’insomnie !
  • Comme on dort mal la nuit à cause de ces troubles moteurs du sommeil, on ressent de la somnolence et de la fatigue en journée.

Comment bien choisir son matelas quand on souffre d’un syndrome des jambes sans repos ?

Pour soulager le syndrome des jambes sans repos, il existe plusieurs solutions :

  • Déjà, il faut consulter son médecin traitant pour identifier la cause du SJSR. C’est essentiel, car le syndrome des jambes sans repos peut être le symptôme d’une autre maladie. Pour éviter de passer à côté d’une carence ou d’une pathologie neurologique, il est donc important de s’adresser à un professionnel de santé. Des examens complémentaires pourront être menés, par exemple, par un neurologue, pour vérifier s’il n’y a pas une atteinte du cerveau ou du système nerveux.
  • Les médecins peuvent prescrire des médicaments, non pas pour soigner le trouble, mais pour minimiser l’inconfort et les mouvements involontaires : agents dopaminergiques, anticonvulsivants, sédatifs, analgésiques narcotiques.
  • Vous êtes plutôt à la recherche d’un traitement naturel pour soulager les sensations désagréables que vous ressentez chaque nuit dans les jambes ? Masser ses membres inférieurs et prendre un bain chaud avant d’aller dormir ou alterner le chaud et le froid sur ses jambes pendant la douche peuvent soulager, même si l’effet ne dure pas. Il est également conseillé de faire de l’exercice plusieurs fois par semaine, de s’éloigner des sources de stress et de limiter les excitants (alcool, tabac…).
  • Enfin, qu’en est-il de la literie ? Est-il possible de trouver un matelas qui soulage le syndrome des jambes sans repos ? Faisons le point !
un matelas qui soulage le syndrome des jambes sans repos

Le matelas ne peut pas directement soulager le SJSR. Cependant, ce n’est pas une raison pour le choisir au hasard :

  • Choisissez-le ferme et confortable pour ne pas ajouter de tensions supplémentaires ;
  • Privilégiez un matelas conçu avec des matériaux respirants : quand on a trop chaud pendant la nuit, l’inconfort peut augmenter au niveau des jambes. Vous pouvez opter pour un surmatelas climatisé ou rafraîchissant pour soulager les sensations désagréables qui apparaissent chaque nuit au niveau de vos membres inférieurs.
  • N’hésitez pas à mettre un oreiller sous vos jambes : quand les membres inférieurs sont surélevés, les symptômes sont généralement moins forts.

Ergonomique
L'oreiller wopilo - 79 €

Ergonomique et confortable : l’équilibre parfait entre confort et soutien cervical.Élu produit de l'année 2019 !

Même si la literie et plus particulièrement le matelas ne peuvent pas directement soulager le syndrome des jambes sans repos, il est important de miser sur la qualité, car cela ne peut qu’améliorer votre confort. Plus on se sent bien dans son lit, mieux on dort et mieux on se sent au réveil.

Si vous pensez souffrir du SJSR, n’hésitez pas à consulter votre médecin pour obtenir un diagnostic et vous faire conseiller sur les solutions les plus efficaces pour éviter les douleurs nocturnes.

Découvrez notre guide du sommeil

Vous cherchez à mieux dormir ? Vous allez adorer notre guide du sommeil.
Entrez votre e-mail et recevez-le gratuitement !

Un meilleur sommeil tombé du ciel !

Avant de partir recevez par e-mail nos 21 conseils pour améliorer vos nuits !