Le nouveau bienfaiteur de vos nuits !

Le guide ultime pour choisir son oreiller

Le guide ultime pour choisir son oreiller

oreiller ergonomique et confortable wopilo

Le choix d’un oreiller est primordial pour bien dormir. Vous avez sûrement un oreiller Ikea  pour la plupart mais depuis combien de temps l'avez-vous ? Si ça fait plus de 3 ans, il est grand temps d'en changer !

Qui dit mauvais oreiller, dit raideurs à la nuque, tension dans les cervicales, voire même torticolis. Mais lorsque nous voulons choisir un nouvel oreiller, nous nous apercevons alors de la multitude de choix qui existe… alors comment choisir la matière, la forme, le garnissage, etc. ?  Rassurez-vous, voici quelques explications pour trouver l'élu de vos nuits !

Quel oreiller pour quelle position de sommeil ?

Pour choisir votre oreiller, posez-vous d'abord la question "Dans quelle position est-ce que je dors" ? Nous bougeons beaucoup pendant la nuit (nous changerions de position entre 30 et 40 fois en une nuit) alors il faut trouver un oreiller qui vous apporte confort et soutien dans toutes ces positions.

Vous dormez : 

  • Sur le côté :  cette position nous rappelerait le confort de la position foetale adptez pour un oreiller avec une fermeté moyenne. Vous apporterez tout le soutien nécessaire à vos cervicales. Attention à ne pas prendre un oreiller trop moelleux qui casserait la courbure de la nuque. Il est recommandé de prendre un oreiller de 9 cm de hauteur pour favoriser un alignement optimal de la colonne vertébrale. La petite astuce : mettez un oreiller entre vos genoux pour soulager vos problèmes de dos. Cela soulagera la pression exercée sur les hanches et le bas du dos 😉 . 
  • Sur le ventre : cette position n'est pas recommandée par les ostéopathes et les chiropracteurs car elle ne permet pas de reposer les cervicales et les épaules (surtout si vous mettez vos bras sous votre oreiller). De plus, elle accentue le creux entre les lombaires et les côtés. Conséquences ? Douleurs aux cervicales, aux épaules et aux lombaires. Dans cette position, nous sommes obligés de tourner la tête pour respirer ce qui peut entraîner des douleurs aux cervicales, voir de l'arthrose. Si vous ne pouvez pas vous empêcher, optez pour un oreiller plat d'une épaisseur de 5 à 6 cm voire même dormez sans oreiller ! Placez-le plutôt sous votre ventre et vos hanches pour réduire le creux entre le bassin et les côtes. De cette façon, vous soulagerez votre bassin 😉.
  • Sur le dos : Ce serait la position à privilégier selon les spécialistes ! Votre colonne vertébrale est bien alignée, vous souffrez moins de troubles digestifs comme des brûlures d'estomac. Le petit plus beauté ? Vous laissez la peau de votre visage respirer dans cette position ce qui réduit l'apparition des rides et des boutons 👴. Choisissez un oreiller ferme mais pas trop gros pour avoir un alignement optimal de la colonne vertébrale. Attention, cette position peut entraîner ronflements et apnée du sommeil.

Ce sont des indications mais surtout il faut choisir l'épaisseur de l'oreiller en fonction de votre carrure !

Quelle forme pour votre oreiller ?

Carré ou rectangulaire ? Telle est la question que vous vous posez peut-être. L'oreiller carré est très utilisé en France et aux Pays-Bas. Il est apparu à la cours de Louis XIV et est resté indétronable depuis. Le reste du monde utilise des oreillers rectangulaires. Comme nous l’avons expliqué dans notre article pourquoi choisir un oreiller rectangulaire, l'oreiller américain a plus d'avantages que l'oreiller carré:  

  •  Gain de place : l'oreiller rectangulaire va prendre moins de place dans le lit. Pour les férus de technique, la surface d'un oreiller carré est de 0.42m² contre 0.35m² pour un oreiller rectangulaire soit 20% plus grand. L'oreiller carré a une partie qui ne sert à rien  puisqu’elle n’est pas en contact avec la tête. Elle va simplement nous obliger à descendre dans le lit, ce qui peut faire sortir les pieds des plus grands (et risquer de les laisser au frais…). Pour éviter cela, souvent nous avons tendances à plier notre oreiller ce qui peut causer des douleurs au dos ou aux cervicales. Grâce à l'oreiller américain, vous donnerez un meilleur soutien à vos cervicales : plus besoin de plier votre oreiller donc fini le mal de dos ou à la nuque le matin !
  • Une plus grande surface de contact : non seulement l’oreiller rectangulaire prend moins de place, mais la surface de contact avec la tête est plus grande car il est plus long que l'oreiller carré. Si vous bougez beaucoup, vous limitez les chances de vous réveiller la tête sur le matelas. Il est de plus en plus intéressant cet oreiller rectangulaire ! 
  • Moins de déplacement de matière :  la dernière raison qui vous fera pencher pour l’oreiller rectangulaire est le déplacement de la matière à l’intérieur de l’oreiller. Lorsque vous posez votre tête sur un oreiller rectangulaire, la matière dispose de moins de place que dans l’oreiller carré pour se déplacer. Cela signifie que la matière va plus facilement rester en place et ne pas s'éparpiller dans les extrémités de l’oreiller. Votre soutien sera donc optimal. 

Ergonomique ou traditionnel ?

Les deux grands types d'oreillers : 

  • Oreiller "classique"/"traditionnel": Il peut être carré ou rectangulaire et contrairement à l'oreiller ergonomique, il n'a pas de creux spécialement conçu pour poser sa tête. Ils sont confortables et moelleux mais n'apportent pas beaucoup de soutien au cervical.
  • Oreiller "cervical"/"ergonomique": Ils ont une forme de vague pour épouser la courbe de la nuque. Si vous souffrez, douleurs cervicales ou de maux de dos, c'est l'oreiller qu'il vous faut !  Ces oreillers apportent un très bon soutien cervical mais ils peuvent tenir chaud, notamment en été. Ils sont également assez dur et pas très confortable.

Quel garnissage choisir pour votre oreiller ?

Il y a deux grandes familles de garnissage : le naturel et le synthétique

Le garnissage naturel

  • Le duvet et les plumes

Alias, les oreillers de nos grands-mères (plumes et/ou du duvet d'oie ou de canard).  Pourquoi nous les aimons tant? Parce qu'ils sont moelleux, bien gonflés et durent longtemps ! Ces oreillers peuvent être en plume et/ou le duvet.  

Tout d'abord qu'est-ce que le duvet ? Il provient du ventre et du dessous des ailes d'oiseaux comme le canard ou l'oie. Il représente seulement 10% du plumage, c'est pour cela que les oreillers en duvet sont plus chers que ceux en plumes. Les plumes quant à elles sont plus lourdes mais retiennent moins la chaleur que le duvet. Votre confort sera un peu plus ferme avec un oreiller en plume. Que choisir entre l'oie et le canard ?  Le duvet d'oie a plus de gonflant que le duvet de canard.

Cependant, pour les personnes sensibles à ces matières, cela peut cause des allergies.

  • Les céréales

Si vous avez le bien-être animal à coeur, vous pouvez opter pour un garnissage en céréales. Il en existe 3 types : balles d’épeautre ou de millet et cosses de sarrasin. Ils apportent tous un soutien cervical optimal et raviront les amoureux d’oreillers ferme. Mais, pour ceux en épeautre ou sarrasin, ils peuvent être bruyants si vous bougez pendant la nuit. En ce qui concerne l’entretien, sortez les céréales une fois par an et aérez les soleils. Elles retrouveront toutes leurs vertus.

    • Balles d'épeautre : c'est le plus connu des oreillers en céréales. Il offre un confort très ferme et s'adapte bien aux changements de position. Il apporte un très bon soutien cervical. Il conviendra aux personnes qui ont des problème de transpiration car il est naturellement aérée. L'oreiller peut faire du bruit quand vous bougez ce qui peut réveiller certaines personnes.
    • Balles de millet : c'est le plus moelleux des oreillers céréales. Il apporte aussi un très bon soutien mais c'est le moins aéré des trois. Principal avantage : il ne fait aucun bruit quand vous bougez !
    • Cosses de sarrasin : il ressemble beaucoup à l'oreiller en balles d'épeautre mais il a un peu plus souplesse. Il offre également un très bon soutien et fait un peu de bruit quand vous bouger.

Le petit plus : une odeur de céréale qui vous transporte à la campagne 🌿. 

  • Latex naturel

Il y a deux types d'oreillers en latex : ceux qui ont une couche centrale en mousse et ceux qui sont granulés. C'est une matière fiable qui s'use très lentement. Le latex offre un certain soutien cervical et donne de bons résultats sur les troubles musculo-squelettiques. Il est utilisé pour les oreillers ergonomiques. Il est très aéré ce qui va limiter la transpiration. Le petit plus : il est défavorable au développement des acariens.

Cependant, certains le trouvent inconfortables, car trop élastique, trop dur et pas assez enveloppants. Pour l’entretien, vous ne pouvez que laver la housse et non l’oreiller. 

  • Le bambou

C'est une matière naturelle, douce et souple qui a un effet relaxant.  Il absorbe bien l'humidité du corps et l'évapore rapidement.  Son principal talon d’Achille est sa durée de vie, qui est courte. En effet, avec le temps, l'oreiller devient de plus en plus dur, ce qui est plutôt inconfortable et peut créer des douleurs le matin. Lui aussi est naturellement anti-acarien et anti-bactérien. Vous pouvez le laver en machine ou à la main  🚿.

Les garnissages synthétiques

Les oreillers garnis en matières synthétiques sont souvent bon marché et facile à entretenir. Ils peuvent être lavés à la machine et passent au sèche-linge.

  • Oreillers en fibres creuses siliconées

Ils sont plutôt confortables au départ mais se tassent très vite et perdent donc rapidement leur confort.  Préférez les oreillers en microfibres qui proposent le même niveau de confort que le duvet ou la plume et ne se tassent pas dans le temps.

  • Les mousses à mémoire de forme

Contrairement aux oreillers classiques, il y a un emplacement spécifique pour la tête. De cette façon, impossible de descendre votre oreiller sous vos épaules 😉.

Les oreillers en mousse à mémoire de forme, ou mousse viscoélastique, ne sont généralement pas confortables (ils sont souvent durs) et ne conviennent pas aux personnes qui bougent beaucoup pendant la nuit. Ils tiennent également chaud ainsi l’été vous risquez de beaucoup transpirer la nuit. Ce sont souvent des oreillers ergonomiques ce qui fait que leur avantage non-négligeable est qu’ils soutiennent bien votre cou.

  • Les oreillers à eau

Cet oreiller n'est pas aussi connu que les matelas à eau mais a pourtant de nombreuses qualités.

 Composé de fibres de faible densité, il comporte une poche d'eau. Il est donc modulable en fonction de la quantité de liquide dont vous le remplissez. Il s'adapte très bien à votre morphologie et soutient bien votre nuque. Dans certains, vous pouvez même mettre de l'eau chaude ( pratique en hiver ❄️) pour détendre vos cervicales. Il procure un confort assez ferme contrairement à ce que nous pourrions penser. 

 Il est plutôt agréable, pour le dormeur, de pouvoir ajuster le soutien mais l’oreiller est bruyant, surtout si vous bougez beaucoup. Il est conseillé de changer l'eau de votre oreiller tous les 3 mois. 

Le garnissage mixte

Comme vous pouvez le voir, chaque garnissage d'oreiller possède ses avantages et ses  inconvénients.  Et si la solution se trouvait dans un choix qui allie le confort d’un oreiller traditionnel et le maintien d'un oreiller ergonomique ?  Un oreiller comme Wopilo, avec sa double poche et sa forme rectangulaire, donne une sensation de gonflant comme un oreiller en duvet. En son coeur, la mousse à mémoire de forme apporte le soutien cervical idéal.

Alors maintenant que vous avez identifié votre position de sommeil, choisi la forme et la matière de l'oreiller vous êtes prêt à choisir l'élu de vos nuits 😉! N’oubliez de changer votre oreiller tous les 3 ans maximum !

Découvrez notre guide du sommeil

Vous cherchez à mieux dormir ? Vous allez adorer notre guide du sommeil.
Entrez votre e-mail et recevez-le gratuitement !

Mon sleep journal pour une nouvelle expérience de sommeil wopilo
Un meilleur sommeil tombé du ciel !

Avant de partir recevez par e-mail nos 21 conseils pour améliorer vos nuits !