Chromothérapie et sommeil : comment l'appliquer à votre chambre et à votre linge de lit ?

Écrit par , le
4mn

Pour être en forme toute la journée, il est nécessaire de bien dormir pendant la nuit. Alors quand nous souffrons de troubles du sommeil (difficultés d’endormissement, insomnie), la fatigue se fait rapidement sentir. Et quand le manque de sommeil s’installe durablement, les répercutions sur le bien-être et la santé peuvent être désastreuses...

Vous êtes à la recherche d’une méthode douce pour enfin profiter du sommeil réparateur qui vous fait tant rêver ? Que diriez-vous d’appliquer les principes de la chromothérapie dans votre chambre à coucher ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur cette méthode pour dormir dans de meilleures conditions.

Quels sont les bienfaits de la chromothérapie sur le sommeil ?

Avez-vous déjà remarqué que de nombreuses expressions utilisent les couleurs pour exprimer ses émotions ? Voir la vie en rose, être vert de jalousie, broyer du noir... Ce n’est pas étonnant, car les couleurs ont un impact non négligeable sur notre corps et notre esprit.

C’est justement le postulat de départ de la chromothérapie. Selon cette technique de médecine naturelle, à chaque couleur correspond une vibration qui a un effet bien spécifique sur notre organisme.

Ainsi, le rouge est une couleur chaude qui symbolise la vitalité. Quant au bleu, il s’agit d’une couleur froide qui symbolise le repos et la sérénité. Et le vert ? C’est une couleur médiane (ni chaude, ni froide), qui inspire la paix et l’harmonie.

Nous comprenons donc comment la chromothérapie peut avoir un impact sur le sommeil : les couleurs utilisées dans la chambre à coucher (que ce soit sur les murs, les éléments de décoration ou le linge de lit) peuvent nous aider à mieux dormir (ou même l’inverse !) !

Pour retrouver un sommeil de qualité, il va donc falloir choisir les coloris qui possèdent un effet bénéfique sur les maux qui nous empêchent de bien dormir.

À ce jour, la chromothérapie n’est pas scientifiquement prouvée, mais certaines personnes sont très sensibles aux couleurs (pour d’autres, ça sera plutôt les odeurs) : pourquoi ne pas essayer pour se coucher dans de meilleures conditions et tomber plus rapidement dans les bras de Morphée ?

Quelles couleurs dans sa chambre à coucher pour un sommeil réparateur ?

Quelle couleur de lumière pour mieux dormir ? Si vous vous posez cette question, nous vous conseillons dans un premier temps d’identifier pourquoi vous avez du mal à vous endormir le soir :

  • Est-ce parce que vous vous sentez un peu stressé et que vous éprouvez des difficultés à vous laisser aller au sommeil ?
  • Est-ce à cause d’un problème de digestion ?
  • Est-ce parce que vous avez toujours plein de pensées qui surgissent dans votre tête quand vous vous réveillez en pleine nuit, ce qui vous empêche ensuite de retrouver le sommeil ?

Une couleur apaisante comme le bleu est une excellente idée dans la chambre à coucher, que ce soit pour les revêtements muraux ou la parure de lit : elle agit directement sur le stress dont nous avons parfois bien du mal à se débarrasser en fin de journée. Le vert, grâce à ses vertus harmonisantes, mais également le violet qui favorise la relaxation, sont des teintes qui ont également leur place dans la chambre à coucher des personnes stressées et anxieuses.

Il vaut donc mieux privilégier les couleurs froides quand nous cherchons à nous apaiser. Les teintes plus chaudes doivent-elles pour autant être bannies de la chambre à coucher ? Pas forcément ! Par exemple, le jaune permet d’agir sur les problèmes digestifs, qui causent parfois des troubles du sommeil. Et même si le rose est réputé pour être excitant quand il est trop vif, il possède également des propriétés anti-stress très intéressantes pour mieux dormir : privilégiez un rose poudré, plus doux et donc mieux adapté aux problématiques du sommeil.

D’autres techniques à combiner à la chromothérapie pour mieux dormir

Certaines personnes vont être très sensibles aux couleurs utilisées dans leur chambre à coucher. Mais pour autant, ce n’est pas forcément suffisant pour s’endormir facilement ou enchaîner les cycles de sommeil sans réveils nocturnes.

Ce que nous vous recommandons ? Combiner la chromothérapie à d’autres techniques douces :

  • Respectez votre horloge biologique : par exemple, en allant à 23 heures au lit chaque soir, quand vous commencez à ressentir les premiers signes de fatigue, vous allez aider votre organisme à prendre un rythme qui facilite l’endormissement.
  • N’oubliez pas d’éteindre votre smartphone au moins 1 heure avant d’aller vous coucher. Évitez également de regarder la télévision ou la tablette trop proche de l’heure de coucher. En effet, les écrans ont tendance à énerver notre cerveau au lieu de l’aide à déconnecter... Et pour s’endormir plus facilement, il est important de savoir déconnecter !
  • Trouvez des techniques pour relâcher la pression en fin de journée : discutez avec vos proches de sujets agréables (non, ce n’est pas le moment de ressasser l’interminable réunion de l’après-midi au travail !) tout en préparant le repas, faites de la méditation, prenez une douche tiède pour vous délasser, buvez une tisane aux plantes relaxantes tout en lisant un bon bouquin, respirez des odeurs apaisantes en mettant de la brume d’oreiller sur votre linge de lit...
Quoi qu’il en soit, la chromothérapie peut vraiment vous aider à mieux dormir la nuit. Et si ce n’est pas le cas, rassurez-vous, il existe forcément une ou plusieurs techniques qui vous permettront enfin de profiter d’un sommeil serein, nuit après nuit..

Bienvenue chez Wopilo

Dans le respect de la planète, nous développons des produits innovants pour améliorer vos nuits 🌙.

Des oreillers ergonomiques et confortables, du linge de lit haut de gamme ou des couettes confortables : de quoi vous faire vivre une nouvelle expérience de sommeil 😴 !

Je découvre