Myoclonie du sommeil : tout savoir sur ce trouble des secousses hypniques

Écrit par , le
4mn

Parmi les troubles du sommeil qui peuvent perturber les nuits, certains sont plus répandus que d’autres. L’insomnie ? Vous connaissez forcément que vous en souffriez de façon ponctuelle ou chronique. Mais avez-vous déjà entendu parler de la myoclonie d’endormissement ?  

C’est quoi la myoclonie du sommeil ?

myoclonie du sommeil wopilo

La myoclonie est une contraction soudaine et involontaire des muscles. Pour vous aider à mieux comprendre ce phénomène, rappelez-vous de la dernière fois où vous avez eu le hoquet : c’est une myoclonie phrénoglottique !

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’il existe plusieurs sortes de myoclonies :

  • Physiologique ;
  • Secondaire ;
  • Iatrogène.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser d’un peu plus près à la myoclonie physiologique, c’est-à-dire dont la survenue est liée au fonctionnement de l’organisme. On en distingue 2 principales :

  • La myoclonie phrénoglottique dont nous parlions un peu plus haut… autrement dit, le hoquet !
  • Mais également la myoclonie du sommeil !

Intéressons-nous tout particulièrement à cette dernière. Ce trouble apparaît quand on vient de s’endormir, autrement dit, pendant les premières minutes du sommeil. Il se caractérise par un sursaut du sommeil : on vient à peine de s’assoupir qu’un spasme nerveux nous réveille.

Ce sursaut d’endormissement est bénin, mais quand il se reproduit régulièrement, il peut véritablement altérer la qualité du sommeil du dormeur atteint par ce trouble : son temps de sommeil peut être réduit, car il n’arrive plus à se rendormir. Chez certaines personnes, cela peut créer une somnolence diurne et un état de fatigue chronique.  

Qui sont les personnes touchées par ces secousses hypniques ?

myoclonie du sommeil wopilo

Pendant les 3 premiers mois de leur vie, les nouveaux-nés rencontrent forcément des épisodes de spasmes musculaires quand ils dorment. Chez les bébés, cette myoclonie apparaît pendant le sommeil paradoxal, autrement dit quand le nouveau-né dort profondément. Même si c’est tout à fait bénin, cela peut parfois inquiéter les parents qui sont étonnés de voir leur bébé se réveiller en sursaut alors qu’il dormait paisiblement quelques secondes plus tôt.

Et chez les adultes ? La secousse hypnagogique apparaît plutôt pendant les phases précoces du sommeil et ne concerne pas un profil en particulier. La myoclonie hypnique touche près de 70% de la population, sans distinction d’âge ou de genre. La plupart du temps, on ne se rend pas vraiment compte que l’on souffre de ces spasmes du sommeil au moment de l’endormissement, car on se rendort immédiatement.

Le problème ? Certaines personnes souffrent de la myoclonie de l’endormissement chaque soir et ensuite, elles ne parviennent plus à se rendormir. Certains chercheurs avancent l’hypothèse que ce trouble apparaît surtout pendant les périodes de stress, mais sans certitude jusqu’à présent.

Comment lutter contre ces mouvements anormaux pendant la nuit ?

troubles du sommeil myoclonie wopilo

Vous vous demandez comment arrêter les myoclonies nocturnes qui vous gâchent la vie chaque soir quand vous vous endormez ? Il semblerait que le sursaut d’endormissement puisse apparaitre pendant les périodes de stress ou d’anxiété. Alors, quelques heures avant d’aller vous coucher, nous vous conseillons de vous relaxer au maximum pour aller dormir dans de bonnes conditions.

Pour vous aider à lâcher prise sur la pression que vous ressentez au quotidien, vous pouvez essayer plusieurs techniques jusqu’à trouver celle qui vous correspond le mieux : 

  • Du sport doux ;
  • Des exercices de respiration ;
  • De la méditation ;
  • Prendre un bain tiède ;
  • Lire un livre ;
  • Écouter de la musique apaisante ;
  • Se masser avec de l’huile végétale et des huiles essentielles ;
  • Passer du temps avec ses proches : discuter, faire la cuisine, jouer à un jeu de société ;

Nous vous conseillons autant que possible d’éviter de regarder la télévision ou d’utiliser votre smartphone en fin de journée : la lumière bleue des écrans a tendance à “énerver” le cerveau au lieu de l’apaiser, ce qui peut causer des troubles de l’endormissement.

Vous l’avez compris, il n’existe pas vraiment de solution miracle pour lutter contre la myoclonie du sommeil. Si vous trouvez dérangeant de souvent vous réveiller en sursaut quelques minutes après avoir plongé dans le sommeil, mais que cela ne vous empêche pas vraiment de vous rendormir, nous vous conseillons de ne pas vous inquiéter et de faire avec : c’est totalement bénin et sans aucun risque pour la santé !

Si vous n’avez pas l’impression d’être particulièrement anxieux en ce moment et que ce trouble du sommeil vous inquiète tout de même, nous vous invitons à en discuter avec votre médecin traitant. Il pourra vous prescrire des examens complémentaires pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un autre genre de myoclonie (il arrive que l’on confonde myoclonie et trouble convulsif :). En fonction des résultats des analyses, il pourra vous prescrire un traitement pour améliorer votre bien-être nocturne.

Intrigué par les troubles du sommeil ? Découvrez la catathrénie, un trouble du sommeil qui se manifeste par des gémissements et des grognements pendant le sommeil.

Bienvenue chez Wopilo

Dans le respect de la planète, nous développons des produits innovants pour améliorer vos nuits 🌙.

Des oreillers ergonomiques et confortables, du linge de lit haut de gamme ou des couettes confortables : de quoi vous faire vivre une nouvelle expérience de sommeil 😴 !

Je découvre