Fatigue nerveuse : quels sont les signes et comment y faire face ?

Vous vous sentez épuisé, à bout de forces et somnolent malgré une longue nuit de sommeil ? Peut-être souffrez-vous de fatigue nerveuse. Lot quotidien de nombreux Français, la fatigue nerveuse peut prendre bien des formes. Alors, comment la reconnaître ? Quelles sont ses causes et comment y remédier ? Zoom sur ce mal du siècle.

😴 Qu’est-ce que la fatigue nerveuse ?

La fatigue nerveuse, aussi appelée fatigue mentale, fatigue intellectuelle ou encore fatigue psychique, se manifeste par un sentiment d’épuisement général, de “grosse fatigue”, et un état de somnolence persistant. Elle est souvent causée par un mode de vie très agité, propice au stress et au surmenage. 

On distingue donc la fatigue mentale de la fatigue physique. Cette dernière est le plus souvent liée à un effort physique intense ou à un affaiblissement du système immunitaire. Elle s’efface en général après quelques bonnes nuits de sommeil. A contrario, la fatigue mentale affecte surtout, comme son l’indique, les facultés intellectuelles. Elle a aussi tendance à durer longtemps, et à persister même après de longues nuits de sommeil.

La fatigue nerveuse n'est pas à prendre à la légère, car elle peut, à terme, se transformer en fatigue chronique et conduire au burn-out ou à la dépression nerveuse.

🤔 Comment reconnaître la fatigue nerveuse ? 

Somnolence, coups de pompe à répétition, irritabilité, lassitude, difficultés de concentration… Un grand nombre de petits maux quotidiens peuvent être révélateurs d’une fatigue psychique. 

Parmi les symptômes de fatigue nerveuse, le plus fréquent est l’envie de dormir, sans raison apparente, au cours de la journée (c’est ce qu’on appelle la somnolence diurne). C’est donc un état de somnolence inhabituel (à ne pas confondre avec la somnolence post-prandiale, qui survient après les repas).

Outre cet état de demi-sommeil, voici quelques autres signes révélateurs d’une fatigue mentale : 

  • Des difficultés de concentration et un manque de vigilance,
  • Des troubles de l’humeur : moral bas, morosité, tristesse, irritabilité, hyperémotivité, mélancolie ou, au contraire, état euphorique… 
  • Stress et nervosité,
  • Un sentiment d’épuisement général,
  • Lassitude ou sentiment de découragement,
  • Un réveil difficile le matin,
  • Une impression de “fonctionner au ralenti”,
  • Une faiblesse musculaire,
  • Une perte d’appétit ou au contraire une prise de poids,
  • Des troubles de la mémoire,
  • Des maux de tête, 
  • Des vertiges dans certains cas,
  • Des maux d’estomac et des troubles digestifs,
  • Des insomnies et d’autres troubles du sommeil,

Le saviez-vous ?
Pour avoir une literie saine et confortable, il est nécessaire de changer son matelas tous les 10 ans, sa couette tous les 5 ans et son oreiller tous les 2 à 3 ans.
 

Ces désagréments peuvent cependant être liés à de nombreuses autres pathologies, comme l’asthénie, la fatigue hormonale, la fatigue hivernale ou encore des problèmes de thyroïde ou des carences alimentaires.

💡 Que faire en cas de fatigue nerveuse ?  

Vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs de ces symptômes ? Si vous pensez souffrir de fatigue mentale, rassurez-vous, il existe de nombreuses façons d’y remédier ! 

Voici quelques bons gestes à adopter en cas d’épuisement psychique :

  1. Identifier les causes de la fatigue mentale
  2. Améliorer son hygiène de vie
  3. Soigner la qualité de son sommeil
  4. Se tourner vers les médecines douces

1. Identifier les causes de la fatigue mentale

La première étape est de bien comprendre la fatigue ressentie et d’en identifier les causes.

Elles sont multiples, mais très souvent, la fatigue nerveuse trouve son origine dans le contexte professionnel ou dans la sphère privée. Commencez donc par une petite introspection pour identifier les potentielles sources de stress et de mal-être dans votre quotidien. Voici quelques facteurs environnementaux qui peuvent occasionner une telle fatigue : 

  • Vous subissez une surcharge de travail, 
  • Vous êtes en pleine période d’examens, 
  • Vous avez des contrariétés familiales, financières ou professionnelles,
  • Vous vivez des tensions dans votre couple, 
  • Vous ressentez un manque de reconnaissance dans votre travail,
  • Vous êtes en situation de surmenage à force de jongler entre les contraintes professionnelles et les obligations familiales… 

À titre d’exemple, pendant la crise sanitaire, la fatigue psychique est le lot d’un grand nombre de Français. En cause : l’isolement lié au télétravail, la porosité des frontières famille / travail, le stress émotionnel…

D’ailleurs, une enquête réalisée en 2020 par QAPA révèle que 58 % des Français se sentent beaucoup plus fatigués que les années précédentes à cause du climat actuel, et 59 % des sondés ressentiraient une envie de dormir durant la journée.

Le plus important est donc de bien déterminer les causes de cet épuisement nerveux. Une fois le problème identifié, vous pourrez alors trouver des solutions pour y faire face : ralentir le rythme au quotidien ; prendre des congés ; partir en vacances ; demander de l’aide à son conjoint, à ses proches ; déléguer ses tâches au travail ; partager son mal-être avec son supérieur ; consulter un professionnel de la santé… 

2. Améliorer son hygiène de vie

Pour retrouver un regain d’énergie, une bonne hygiène de vie est primordiale. Veillez donc à soigner votre alimentation avec des repas sains et riches en protéines, en vitamines, en fer et en magnésium. Faites aussi le plein de fruits et légumes bio de saison et de super-aliments (baies de goji, spiruline, ginseng, chou kale, gelée royale…). Et limitez la consommation de boissons alcoolisées et d’excitants (café, théine…). 

La pratique régulière d’une activité physique est elle aussi fondamentale pour regagner du tonus au quotidien : course à pied, sports collectifs, natation, fitness, musculation… Tous ces sports sont parfaits pour décompresser et pour gagner en vitalité.

Au fil de votre journée de travail, n’oubliez pas non plus de faire des pauses régulières et de prendre de l’air. Pensez aussi à vous ressourcer régulièrement dans la nature pour faire le plein d’énergie.

3. Soigner la qualité de son sommeil

Que ce soit dans le cas d’une fatigue mentale ou physique, le sommeil joue un rôle central. Une étape essentielle pour traiter la fatigue nerveuse est donc de s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour bien dormir, d’un sommeil réparateur et profond.

Pour être sûr.e de passer une bonne nuit de sommeil, on a besoin :  de silence ; d’obscurité totale ; d’une température adéquate (18°C en moyenne) ; et d’un bon lit confortable avec tout ce qui va avec : un matelas ergonomique, un oreiller adapté à ses besoins et du linge de lit ultra doux et hypoallergénique.

Ergonomique et ajustable
hidden (popup)
L'oreiller wopilo plus99 € L'ultra-ajustable
Un bon oreiller pour un meilleur sommeil
Le seul oreiller ergonomique et confortable 100 % adaptable. Ajustez sa hauteur selon vos besoins et trouvez votre équilibre idéal.

4. Se tourner vers les médecines douces

Les traitements naturels sont très bénéfiques pour combattre la fatigue nerveuse et pour réduire le stress.

Yoga, gym douce, Pilates, relaxation, visualisation positive, méditation… Toutes ces activités sont très efficaces pour détendre à la fois le corps et l’esprit. 

Vous pouvez aussi vous tourner vers l’homéopathie, la sophrologie et l’aromathérapie, en privilégiant des huiles essentielles anti-stress comme la menthe poivrée ou la lavande. Pensez aussi aux tisanes relaxantes (camomille, tilleul, passiflore…) qui vous aideront à vous apaiser après une longue journée.

Vous souhaitez en savoir plus sur les alternatives naturelles ? Découvrez comment utiliser les médecines douces.

🌙 Comment prévenir la fatigue mentale ?

Une hygiène de vie saine, une routine équilibrée et un sommeil de qualité suffisent généralement à limiter les risques de fatigue psychique.  

Dormez à des horaires réguliers, de 7 à 9 heures par nuit en moyenne. Des nuits trop courtes peuvent en effet avoir un impact néfaste sur le système immunitaire, sur l’efficacité intellectuelle et sur l’humeur.

Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires, pour prévenir les carences. Les principaux nutriments essentiels pour éviter la fatigue et combattre le stress sont le magnésium, le fer, les vitamines C et les vitamines B. 

Et surtout, n'ignorez pas les signaux d’alerte que votre corps vous envoie ! Soyez à l’écoute de vos besoins, soyez indulgent avec vous-même et accordez-vous des moments de détente et de repos réguliers, à plus forte raison en période de surmenage et de stress.

Suivez le guide

Vous hésitez encore ?

Laissez-nous vos poser quelques questions pour vous conseiller avec précision l'oreiller le plus adapté pour vos nuits.

Faire le quiz arrow-right-white