Choisir un oreiller pour son bébé : quand l’acheter, comment le placer ?


Oreiller pour bébé

Quel oreiller choisir pour son bébé ?

Vous allez bientôt pouponner et vous vous demandez s’il faut que vous achetiez un oreiller pour votre bébé ? Pour mieux dormir, les adultes ont besoin d’un coussin bien confortable sur lequel poser leur tête… Mais est-ce également le cas pour les tout-petits ?

Découvrez nos conseils : faut-il acheter un oreiller pour son bébé ? À partir de quel âge ? Comment bien le choisir ? Comment créer des conditions de sommeil sûres pour votre bébé ?

Pas d’oreiller avant 3 ans pour un bébé

Les premiers mois, les bébés passent une grande partie du temps à dormir. C’est pourquoi il est important de lui créer un petit cocon à la fois sûr et confortable. De nombreux jeunes parents se posent la question de l’oreiller : faut-il en acheter un ? Après tout, rares sont les adultes dormant sans un coussin : ce serait étrange de directement poser sa tête sur le matelas.

En réalité, il est préférable de ne pas coucher son bébé sur un oreiller avant l’âge de 3 ans : avant 18 mois, cela peut s’avérer très dangereux et après cela, le coussin pour dormir n’a pas forcément un grand intérêt.

Les premiers mois de bébé, le risque de mort subite du nourrisson est augmenté par la présence de tout objet pouvant gêner sa respiration : couverture, doudou et oreiller sont donc à bannir du berceau ou du couffin.

Mais une fois que bébé sait se retourner et a la capacité à dégager son visage, n’est-il pas possible de proposer un oreiller à son enfant ?

En réalité, si l’oreiller n’est pas recommandé avant l’âge de 3 ans, c’est également pour une question de confort. En tant qu’adultes, nous ne pourrions pas nous passer de notre coussin pour dormir. Mais les bébés n’ont pas les mêmes attentes que nous : dormir sur un oreiller peut causer un réel inconfort aux plus jeunes. Savez-vous que la nuque des bébés est peu musclée et courte ? Pour que celle-ci puisse se développer dans de bonnes conditions, il est nécessaire qu’elle puisse rester mobile.

Et pour les bébés qui souffrent de reflux ?

Votre bébé souffre d’un RGO (reflux gastro-œsophagien) et régurgite très régulièrement entre les repas ? Dans ce cas, les médecins recommandent de surélever la tête du bébé pendant la nuit afin d’éviter les risques d’étouffement. Choisissez un plan incliné à 30 degrés. Celui-ci doit être placé entre le matelas et le drap-housse.

Certains médecins recommandent également l’utilisation du plan incliné pour les bébés très enrhumés. Celui-ci est alors utilisé afin de dégager au mieux les voies respiratoires de l’enfant. Veillez à choisir un oreiller incliné à 10 ou 15 degrés, pas plus. Quand le bébé n’est plus enrhumé, il est recommandé d’enlever le plan incliné pour le laisser dormir à plat sur son matelas.

En dehors de pathologies bien particulières comme le RGO, il n’est donc pas nécessaire d’investir dans un plan incliné pour bébé. Si votre bambin est en parfaite santé, il pourra donc dormir sans le moindre problème à plat sans le moindre oreiller, jusqu’à ses 3 ans.

Oreiller pour bébé

Des conditions de sommeil idéales pour bébé

Vous voulez que votre enfant fasse ses nuits rapidement ? Malheureusement, il n’existe pas de recette magique. Certains bébés font leurs nuits à 2 mois pour le plus grand bonheur de leurs parents… et d’autres continuent de vivre des nuits très chaotiques après 2 ans. Les spécialistes de l’enfance considèrent que le sommeil d’un enfant n’est pas acquis avant l’âge de 3 ans : la patience est de rigueur pour de nombreux parents qui voient leurs nuits écourtées pendant de longs mois.

Il est toutefois possible de créer des conditions idéales dans la chambre à coucher de son bébé. Le lit de votre enfant doit être un lieu sécurisé et propice au sommeil.

Voici nos conseils :

  • Idéalement, pas d’oreiller avant l’âge de 3 ans. C’est préférable pour sa sécurité ainsi que pour le bon développement de sa nuque.
  • Oubliez les couettes et les couvertures : pour bien dormir en toute sécurité, il est conseillé de coucher bébé dans une gigoteuse ou une turbulette.
  • Les premières semaines, il est préférable de ne pas mettre de peluches et de doudous dans le berceau de bébé. Quand il sera un peu plus grand, vous pourrez lui laisser son doudou favori, mais évitez au maximum d’encombrer son lit.
  • Tour de lit ou pas tour de lit ? Certains parents décident d’investir dans un tour de lit pour éviter que leur bébé se cogne aux barreaux du lit. Cependant, il est préférable de ne pas utiliser un tour de lit afin d’éviter tout risque d’étouffement.
  • Et qu’en est-il de la température dans la chambre de votre bambin ? Comme pour les adultes, il est conseillé de ne pas dépasser 18 ou 19 degrés pour bien dormir. Le sommeil de votre bébé sera de bien meilleure qualité.
  • Les premiers mois, il est recommandé de coucher son bébé sur le dos. Coucher son bébé sur le ventre peut se révéler très dangereux : depuis que les pédiatres conseillent aux parents de coucher leur enfant sur le dos, le taux de mort subite du nourrisson a beaucoup diminué. Bien sûr, une fois que bébé sait se retourner tout seul, c’est lui qui décide : s’il se met de lui-même sur le ventre, vous risquez de le réveiller en essayant de le remettre sur le dos.

Pour mieux dormir, votre nouveau-né n’a donc pas besoin d’un oreiller. Ne soyez pas trop pressé : les enfants grandissent si vite… Le moment d’acheter un coussin à votre enfant arrivera bien plus tôt que ce que vous pensez.

Vous vous demandez maintenant comment choisir l’oreiller d’un enfant de plus de 3 ans ? Et pour une femme enceinte ou de jeunes parents ? Découvrez toutes nos explications dans ce guide dédié à votre sommeil.