Choisir un oreiller par consistance et fermeté

Choisir un oreiller par consistance et fermeté

Comment savoir la consistance et la fermeté de l’oreiller qui nous convient ?

Il n'est pas toujours aisé de savoir quel type de confort est le plus adapté pour passer la nuit. Après avoir découvert les types d'oreillers à votre disposition, nous vous invitons à en savoir plus sur la consistance et la fermeté des oreillers.

Le maintien et l’accueil impactent la fermeté de l'oreiller

Lorsque l’on pose sa tête sur un oreiller, l’accueil est la première impression que l’on aura. C’est la sensation de confort immédiate !

Il est souvent question d’accueil moelleux ou ferme. En revanche, un accueil moelleux ne signifie pas que l’oreiller sera forcément mou et inversement qu’un oreiller ferme sera dur. Il y a plusieurs facteurs dans la conception de l’oreiller qui entrent en compte en dehors du garnissage. Il y aura l’enveloppe de l’oreiller ainsi que des facteurs personnels comme les émotions ou la fatigue au moment de s’installer. C’est pour cette raison qu’il faut plusieurs jours pour s’habituer au confort d’un oreiller, en particulier lorsqu’on change de modèle en passant d’un oreiller classique pour un oreiller à mémoire de forme.

Le maintien de l’oreiller est la capacité à maintenir la tête alignée avec la colonne vertébrale.

Les différents degrés de confort

On trouve sur le marché 3 conforts différents :

  • Les oreillers plats, voir extra plat qui maintiennent la tête et le haut des épaules. Il est très mou ce qui est parfait pour les dormeurs qui sont en position sur le ventre.
  • Les oreillers moelleux qui vont maintenir la tête mains aussi la nuque. Il sera donc parfait pour les dormeurs prenant position sur le côté ou sur le dos. Il est très confortable et permet d’enfoncer sa tête au creux du garnissage. Cela donne une impression de dormir sur un nuage.
  • Les oreillers fermes, de type oreiller ergonomique qui vont résister à la pression du poids de la tête et vont apporter un excellent soutien à la nuque. Il sera cependant moins confortable car il peut être assez dur mais offre un maintien optimal du corps.

Il faudra aussi prendre en compte sa morphologie dans la recherche de l’oreiller au confort parfait :

  • Les oreillers souples et moelleux conviendront aux gabarits de faible corpulence car il sera très bien pour soutenir le poids de leur tête.
  • Les oreillers fermes seront en revanche appréciés des physiques forts car ils soutiendront efficacement la nuque et apporteront un maintien adapté.

La consistance de l’oreiller

Un oreiller aura une consistance ou densité différente en fonction du choix de votre confort.

C’est notamment le cas des oreillers en mousse. Cette consistance est à évaluer en kg/m3 et représente la quantité de matière sur une surface de l’oreiller. Plus il y aura de matière par centimètres, meilleure sera la qualité de l’oreiller. Une mousse qui aura une consistance élevée sera de bonne qualité et plus solide. Elle vivra donc plus longtemps et offrira un soutien optimal.

La consistance des oreillers en latex est encore plus précise car elle donne une information sur le niveau de confort, même si un oreiller en latex ne sera jamais moelleux.

A titre d’information :

  • Un oreiller ayant une consistance de 80 à 85 kg/m3 sera ferme
  • Un oreiller ayant une consistance de 75 à 80 kg/m3 sera moelleux
  • Un oreiller ayant une consistance de 65 à 75 kg/m3 sera souple

Ce sera la même logique pour les oreillers en mousse polyuréthane mais avec une consistance moins élevée. En effet, pour un mousse ayant 38 kg/m3, elle sera considérée comme étant à haute résilience et conviendra parfaitement aux personnes souffrant de problèmes de dos et voulant un soutien cervical fort.

Enfin, les oreillers à mémoire de forme seront à mettre de côté car ils sont en général fermes et restent sensibles à la température ambiante. Ils seront plus souples au contact de la chaleur et plus ferme avec le froid.

Malgré tout, la consistance d’un oreiller reste un facteur de qualité et de durabilité.

Un oreiller en mousse viscoelastique aura une densité de 70 à 90 kg/m3.

Le cas des oreillers en matières naturelles

La fermeté des oreillers naturels sera élevée, surtout pour les oreillers japonais, faits de sarrasin. Si vous souhaitez un confort moelleux, ce ne sera pas vers cet oreiller qu’il faudra vous tourner.

La fermeté des oreillers à plumes sera à nuancer. Cela dépendra des proportions de garnissage à l’intérieur. Les plumettes ainsi que les plumes donnent de la fermeté tandis que le duvet fournira du gonflant et du moelleux à l’oreiller.

Vous pouvez choisir votre oreiller via ce guide pratique :

  • L’oreiller sera confortable et moelleux quand la proportion de duvet est de 70% ou plus.
  • L’oreiller sera moelleux quand la proportion de duvet est de 70% ou moins.
  • L’oreiller sera ferme quand la proportion de plumes sera de plus de 50%.

Il faudra bien sûr tenir compte de la qualité de l’oreiller qui jouera aussi sur la fermeté et le garnissage.

Soyez attentif aux étiquettes de composition lors du choix de votre oreiller. Elles pourront vous donner des indications sur la consistance de matière présente dans l’oreiller ainsi que sa fermeté. Votre morphologie est aussi à prendre compte comme nous l’avons expliqué précédemment.


Vous souhaitez en savoir plus dans les types d’oreillers ? Consulter les oreillers par gamme, par composition ou par marque.