Choisir un oreiller pour l'arthrose et les douleurs cervicales


Oreiller arthrose cervicale

Quel oreiller pour soulager l’arthrose cervicale ?

Certaines pathologies peuvent impacter négativement le sommeil. C’est notamment le cas des douleurs cervicales. Souvent bénignes, ces douleurs peuvent devenir très difficiles à vivre lorsqu’elles ont pour origine une arthrose cervicale.

Vous souffrez de douleurs aux cervicales ? Quelle que soit leur origine, prenez le temps de choisir un oreiller adapté à votre pathologie : vous dormirez bien mieux si les douleurs sont atténuées.

Les douleurs cervicales : quel impact sur le sommeil ?

Vous rêvez de dormir comme un bébé, mais les douleurs que vous ressentez aux cervicales vous empêchent de fermer l’oeil de la nuit ? Si la qualité de votre sommeil est diminuée à cause de douleurs cervicales, nous vous conseillons de consulter rapidement un médecin.

Parfois, les douleurs à la nuque sont causées par une mauvaise posture de sommeil ou par une literie inadaptée. Changer son oreiller et ses habitudes de sommeil permettent bien souvent de régler le problème. Mais il arrive que la cause des douleurs soit plus sérieuse : si vous souffrez d’arthrose cervicale, changer votre coussin pour dormir ne suffira malheureusement pas.

Qu’est-ce que l’arthrose cervicale ?

Revenons sur l’arthrose cervicale, qui est également appelée cervicarthrose. Quels sont les symptômes de cette pathologie ? Que peut-on dire de son origine ? Et surtout, quelles solutions pour mieux dormir lorsque l’on souffre d’arthrose cervicale ?

L’arthrose est une pathologie chronique qui touche les articulations : les doigts, les genoux, les hanches, les épaules ainsi que la colonne vertébrale. Elle est causée par une usure anormale du cartilage.

On parle de cervicarthrose lorsque ce sont les vertèbres cervicales au niveau du cou qui sont touchées. Il faut savoir qu’il s’agit d’une maladie chronique : les douleurs s’intensifient au fil des années.

En général, ce sont les individus de plus de 50 ans qui sont touchés par l’arthrose cervicale : plus on prend de l’âge, moins le cartilage se régénère efficacement, ce qui peut causer une usure précoce chez certaines personnes. Le premier symptôme qui apparaît est bien souvent une raideur au niveau de la nuque. Celle-ci s’accompagne de crises très douloureuses ainsi que de maux de tête intenses.

Souffrir de douleurs au niveau des cervicales, ce n’est pas anodin, mais de nombreuses personnes n’osent pas consulter : que peut faire un médecin pour un simple mal de cou ? En réalité, les médecins ne prennent pas les douleurs cervicales à la légère, notamment chez les individus âgés de plus de 50 ans. Après avoir interrogé le patient sur ses douleurs, le médecin procède à un examen clinique afin d’identifier la pathologie. Une radio, une IRM ou un scanner sont souvent nécessaires pour confirmer le diagnostic.

En cas d’arthrose cervicale avérée, quels sont les traitements à envisager ? Tout dépend du degré de gravité de la pathologie. En effet, dans certains cas, l’accent sera mis sur le soulagement des douleurs afin d’améliorer la qualité de vie et de sommeil du patient. Dans d’autres cas, il sera également possible de retarder l’évolution de la maladie.

Oreiller arthrose cervicale

Voici les principaux traitements de la cervicarthrose :

    • Des médicaments : analgésiques, anti-inflammatoires non stéroïdien, crème anti-inflammatoires… corticoïdes et opiacés lorsque les crises sont très intenses.
  • Des séances de kinésithérapie
    • De la chirurgie peut être envisagée lorsque des complications graves apparaissent : compression d’une artère, d’un nerf ou encore de la moelle épinière.

    Quel oreiller choisir en cas de cervicarthrose ?

    Et qu’en est-il de l’oreiller ? Une chose est sûre : il n’est pas possible de guérir de l’arthrose cervicale grâce à un simple coussin pour dormir. D’ailleurs, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une maladie chronique et que celle-ci s’aggrave avec le temps. Malheureusement, lorsque l’on souffre d’une cervicarthrose, c’est à vie.

    Si vous souffrez d’arthrose cervicale, nous vous conseillons tout de même de ne pas négliger le choix de votre oreiller. En effet, celui-ci peut soulager vos douleurs efficacement et vous aider à retrouver une qualité de sommeil optimale.

    Mais quel oreiller choisir quand on souffre ce cervicarthose ? Voici nos conseils :

    • N’hésitez pas à demander des conseils à votre médecin ou à votre kinésithérapeute : en fonction de l’intensité de vos douleurs et de l’avancée de la maladie, il pourra sans doute vous recommander un modèle adapté à vos besoins.
    • Choisissez un oreiller qui vous permette de bénéficier d’un bon maintien des cervicales : oubliez les coussins trop mous et dirigez-vous plutôt vers un oreiller ergonomique. Les modèles en mousse à mémoire de forme sont particulièrement indiqués pour les personnes qui souffrent de douleurs aux cervicales.
    • Un oreiller ergonomique à mémoire de forme ? Sur le principe, vous n’êtes pas contre, mais vous ne trouvez pas que ce modèle soit très confortable. Dans ce cas, nous ne pouvons que vous encourager à tester le Wopilo. En effet, cet oreiller intègre un garnissage confortable en microfibres de haute qualité ainsi qu’un cœur en mousse à mémoire de forme : un bon compromis pour profiter d’un excellent soutien des cervicales tout en bénéficiant d’un confort d’exception.

    Un dernier petit conseil : pour éviter d’intensifier vos douleurs, essayez de dormir sur le dos ou sur le côté. En effet, dormir sur le ventre ne permet pas de conserver un bon alignement de la colonne vertébrale. Et ça tombe bien : le Wopilo est justement pensé pour mieux dormir sur le dos et sur le côté !


    Vous comprenez mieux quel type d’oreiller choisir pour traiter une arthrose cervicale. Mais savez-vous pour quel coussin il vaut mieux opter en cas de mal de dos, mal de nuque, reflux gastro-œsophagien, transpiration nocturne, allergie, acouphène, apnée du sommeil, maux de tête, ronflement ou encore insomnie ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans notre guide du sommeil.