L’oreiller traditionnel japonais : définition et présentation

L’oreiller traditionnel japonais : définition et présentation

L’oreiller japonais : la nature au service de votre sommeil 🌳

Vous voulez acheter un nouvel oreiller pour faire de bonnes nuits et limiter vos douleurs cervicales ? Vous hésitez entre plusieurs gammes d’oreiller ? Découvrez si l’oreiller japonais peut devenir le partenaire qui manquait à vos nuits.

Le coussin en sarrasin est utilisé depuis des siècles au pays du soleil levant. Il s’agit d’une alternative naturelle et authentique aux oreillers que l’on utilise traditionnellement en Europe. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le coussin japonais.

Qu’est-ce qu’un oreiller japonais ? 💡

Connaissez-vous la signification du terme Makura ? Il s’agit tout simplement du terme qui est utilisé au Japon pour désigner l’oreiller. Si jusqu’au 17ème siècle, il faisait référence à un support rectangulaire en bois sur lequel un petit coussin était déposé, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, depuis plusieurs siècles, les Japonais utilisent un oreiller en cosses de sarrasin pour dormir.

L’oreiller japonais peut surprendre au premier abord. Extra-plat et de petite taille, il apporte un confort très différent de celui que nous connaissons en Europe lorsque nous déposons notre tête sur un coussin, qu’il soit naturel ou synthétique.

Pourtant, depuis une petite dizaine d’années, l’oreiller en sarrasin fait de plus en plus d’adeptes. Les puristes l’utilisent avec un futon et un tatami, mais il n’est pas obligatoire de dormir sur une literie à la japonaise pour bénéficier de ses nombreux bienfaits.

Les Japonais regorgent d’imagination lorsqu’il s’agit d’inventer de nouveaux types d’oreiller. En effet, ils n’ont pas seulement inventé l’oreiller en cosses de sarrasin : c’est également à eux que l’on doit le Dakimakura, ce grand coussin d’1,50 mètres de long dont les taies représentent bien souvent des personnages d’animes peu vêtus dans des poses suggestives.

Quels sont les bienfaits du makura ? 👍

Dormir sur des cosses de sarrasin ? L’idée peut paraître étrange pour celles et ceux qui aiment poser leur tête sur un oreiller bien moelleux en fin de journée. Pourtant, l’oreiller japonais possède de nombreux bienfaits :

  • Il soulage efficacement le mal de cou ainsi que le mal de dos. Il permet également de limiter les maux de tête. En effet, les cosses de sarrasin se répartissent uniformément en fonction du poids et de la position de la tête du dormeur : les muscles de la nuque se détendent, ce qui limite les douleurs cervicales ainsi que les migraines. Au final, il agit comme un véritable oreiller en mousse à mémoire de forme, mais au naturel.
  • Contrairement aux garnissages naturels qui sont utilisés en Europe (plumes, plumettes et duvet de canards ou d’oies), les cosses de sarrasin sont hypoallergéniques. L’oreiller japonais permet donc de de préserver sa santé et de lutter efficacement contre les allergies.
  • Enfin, il s’agit d’un coussin respirant qui n’emprisonne pas la chaleur et la sueur : dormir sur un oreiller en sarrasin pendant un épisode de canicule reste donc très agréable.

Comment entretenir son oreiller en sarrasin ? 🚿

Bonne nouvelle : les cosses de sarrasin conservent leur efficacité au fil des mois et des années à condition de les entretenir correctement.

Une fois par an, il est recommandé de vider le coussin afin d’aérer les cosses de sarrasin. Vous pourrez en profiter pour laver la housse en coton à la machine. Une fois que celle-ci sera propre et sèche, vous pourrez à nouveau la remplir avec les cosses.

Si laver votre oreiller une seule fois par an vous dérange, vous pouvez bien sûr procéder à l’entretien de la housse et à l’aération des cosses 2 à 3 fois par an.

L’oreiller japonais est-il fait pour vous ? 🤷‍♀️

Sur le papier, l’oreiller japonais semble être une solution efficace et naturelle pour bénéficier d’un sommeil réparateur. Et c’est tout à fait le cas… Mais pas pour tout le monde !

Vous vous demandez si le makura en sarrasin est fait pour vous ? Avant d’investir dans le trio tatami-futon-makura les yeux fermés, voici quelques informations qui devraient vous permettre d’y voir plus clair :

  • Chaque nuit, vous vous réveillez avec des douleurs cervicales ? Le matin, il vous arrive régulièrement de souffrir de migraines ? Le coussin en sarrasin, en agissant comme un véritable oreiller à mémoire de forme, permet de limiter ces désagréments et de retrouver un confort de vie inégalé.
  • Vous recherchez une solution naturelle pour bien dormir, mais les oreillers en plumes vous font éternuer ? L’oreiller en cosses de sarrasin a l’avantage d’être hypoallergénique.
  • Lorsque vous dormez, vous avez du mal à réguler votre température corporelle ? Si vous n’en pouvez plus de la transpiration la nuit, le sarrasin est votre meilleur allié.
  • Vous dormez sur le côté ou sur le dos ? Le maintien de la nuque est idéal dans ces deux positions. Les cosses de sarrasin peuvent toutefois faire un peu de bruit et déranger les individus qui dorment sur le côté, l’oreille collée sur le coussin. Dans tous les cas, si vous dormez sur le ventre, la fermeté de ce coussin risque de vous déranger.

Parlons maintenant du sujet qui fâche : le confort du makura ! L’oreiller japonais n’est pas inconfortable, loin de là. Mais son confort est très différent de celui d’un oreiller synthétique ou en duvet : il est très ferme. Si l’idée de déposer votre tête sur un oreiller extra-plat et de sentir les cosses de sarrasin vous rebute, ce n’est pas forcément un bon choix pour vous. Si vous souhaitez tout de même tenter l’expérience, nous vous recommandons de choisir une housse épaisse en coton afin de bénéficier d’un accueil plus moelleux.

Alors, êtes-vous prêt à troquer votre oreiller traditionnel par un coussin en cosses de sarrasin ?

Avant de sauter le pas, nous vous invitons à découvrir l’oreiller ergonomique à mémoire de forme, l’oreiller américain, l’oreiller bio, l’oreiller hypoallergénique, l’oreiller ostéopathique, l’oreiller confort, l’oreiller de luxe, l’oreiller pas cher  et l’oreiller rafraîchissant.