L’oreiller bio : définition et présentation

L’oreiller bio : définition et présentation

Un oreiller bio pour un sommeil au naturel 🌳

Votre vie citadine à 100 à l’heure vous fatigue et cela se répercute sur votre sommeil ? Vous aspirez à plus de naturel dans votre vie ? Et si vous commenciez par changer de literie ? Par exemple, vous avez la possibilité d’opter pour un oreiller bio.

Quels sont ses avantages par rapport aux autres gammes d’oreiller ? Quel garnissage privilégier ? Peut-on opter pour un oreiller au garnissage naturel non-bio ? Découvrez nos conseils pour mieux choisir son oreiller bio.

Qu’est-ce qu’un oreiller bio ? 💡

On considère qu’un oreiller est bio quand ses composants sont tous issus de l’agriculture biologique. Ainsi, si vous achetez un coussin avec un garnissage au sarrasin bio, mais que sa housse en coton ne l’est pas, l’oreiller n’est pas véritablement bio. De nombreuses entreprises n’hésitent pas à utiliser l’argument du bio pour vendre plus alors que leur produit n’est pas bio dans son intégralité : n’hésitez pas à vérifier que votre oreiller comporte bien le label AB (Agriculture Biologique) avant d’acheter.


Un oreiller bio n’est pas forcément végétal. Le duvet d’oie ou de canard ainsi que la laine de mouton sont des garnissages naturels que l’on peut retrouver dans les coussins bio. Cependant, si vous êtes à la recherche d’un oreiller à la fois bio et vegan, il faudra vous diriger vers un garnissage totalement végétal à base de cosses de sarrasin, de balles d’épeautre ou encore de balles de millet.

Le garnissage en cosses de sarrasin

L’oreiller en cosses de sarrasin (également appelé oreiller japonais) est sans doute le plus répandu des coussins naturels et authentiques. Ses avantages sont nombreux :

  • Très ferme, il maintient parfaitement les cervicales et permet ainsi de limiter les douleurs à la nuque ainsi que les tensions à l’origine des maux de tête.
  • Malléable, il offre un confort sur-mesure au dormeur. En effet, celui-ci peut travailler son oreiller afin de lui faire prendre la forme qui lui convient le mieux.
  • Respirant, il limite la transpiration. Ce qui est fort appréciable en plein été pour les personnes qui transpirent facilement de la tête. 

Et en ce qui concerne les inconvénients de l’oreiller bio au sarrasin ? Il n’y en a pas beaucoup. Sa fermeté ne peut bien évidemment pas plaire à tous. Enfin, les cosses de sarrasin peuvent faire un peu de bruit lorsque le dormeur pose sa tête sur le coussin : au bout de quelques nuits, vous n’y ferez sans doute plus attention. Qui sait, vous trouverez peut-être même le bruit relaxant ?

Le garnissage en balles d’épeautre

L’oreiller bio à l’épeautre est beaucoup moins connu que celui au sarrasin. Pourtant, ses propriétés sont très intéressantes :

  • Il soulage les douleurs cervicales, car il permet de bénéficier d’un maintien optimal.
  • Le coussin bio à l’épeautre est également plus confortable que celui au sarrasin : il est un peu moins ferme et un peu plus moelleux.
  • Il est également respirant, un bon point pour éviter la transpiration lorsqu’il fait chaud.

Tout comme l’oreiller bio en sarrasin, il peut faire un peu de bruit lorsque le dormeur pose la tête. Mais encore une fois, il s’agit d’une question d’habitude.

Le garnissage en balles de millet

L’oreiller bio en balles de millet possède des avantages que l’on ne retrouve pas avec le sarrasin et l’épeautre :

  • C’est sans doute le plus confortable des coussins au garnissage naturel et végétal. Si vous voulez acheter un oreiller bio, mais que vous ne recherchez pas un soutien ferme, le millet est fait pour vous.
  • Il est également silencieux. Lorsque l’on pose la tête sur un oreiller bio au millet, il n’y a pas un bruit : idéal pour les personnes qui ont besoin de s’endormir dans le calme absolu et qui ont le sommeil léger.

Tout comme le sarrasin et l’épeautre, le coussin bio au millet maintient parfaitement les cervicales : adieu les douleurs et les tensions au réveil.

Et qu’en est-il de ses inconvénients ? Ce coussin authentique n’est pas aussi respirant que les autres. Si vous transpirez facilement la nuit, il vaudra donc mieux vous diriger vers un autre garnissage naturel.

Comment laver son oreiller bio ? 🚿

Pour entretenir son oreiller bio, il n’y a rien de plus simple :

  • Nettoyez régulièrement la housse pour retirer les impuretés, les bactéries et les traces de transpiration ;
  • Une fois par an, aérez les cosses ou les balles, de préférence au soleil.

Faut-il vraiment choisir du bio pour un coussin au garnissage naturel ?

L’achat d’un oreiller végétal au sarrasin, à l’épeautre ou au millet vous intéresse ? Vous vous demandez s’il faut forcément choisir un oreiller bio ou si cela n’a pas d’importance ?

À première vue, il n’y a pas d’intérêt à privilégier le bio pour des graines qui ne seront pas consommées. Cependant, le bio vous assure l’absence d’un traitement chimique, que ce soit au niveau des cosses ou de la housse du coussin. Enfin, si le respect de l’environnement a une importance capitale pour vous, il faut également privilégier l’oreiller bio : les procédures de production des matériaux utilisés doivent répondre à un cahier des charges stricte.

Vous recherchez un meilleur soutien pour vos cervicales et vous pensez acheter un oreiller bio pour faire de meilleures nuits ? Pensez également à vous renseigner sur les gammes suivantes : un oreiller japonais, un oreiller hypoallergénique, un oreiller ostéopathique, un oreiller confort, un oreiller de luxe, un oreiller pas cher ou encore un oreiller rafraîchissant.