Le nouveau bienfaiteur de vos nuits !

L’entretien d’une couette

Grâce aux conseils de notre équipe, vous allez devenir un expert et saurez comment nettoyer votre couette, comment la sécher, comment la stocker sans l’abîmer et s'il faut la traiter ?

Sommaire

Comment entretenir sa couette ?

Une fois que l’on connait les particularités d’une couette, il n’apparaît plus si difficile de la choisir. Mais qu’en est-il de son entretien ? Si vous n’avez jamais osé nettoyer votre couette, par peur de l’abîmer, rassurez-vous. I n’est pas trop tard pour prendre de bonnes habitudes !

Grâce aux conseils de notre équipe, vous allez devenir un expert :

Comment laver ma couette ?

Tout comme le linge de lit et l’oreiller, il est nécessaire de laver sa couette de temps en temps. 2 fois par an, c’est parfait pour débarrasser la couette de la transpiration, de la poussière et des bactéries qui s’accumulent jour après jour.

Vous n’avez jamais osé sauter le pas, car vous craignez de ruiner votre couette et de ne plus pouvoir l’utiliser du tout ? Pas de panique, grâce à nos conseils, elle ressortira comme neuve de votre machine à laver !

Avant toute chose, si vous utilisez une couette en plumes ou en duvet, sachez qu’il est préférable de la faire nettoyer au pressing. Par contre, si vous dormez avec une couette synthétique, voici la marche à suivre :

  • Vérifiez que votre couette est en bon état : s’il y a un petit trou au niveau de l’enveloppe, les fibres synthétiques risquent de s’échapper pendant le lavage. Prenez le temps de bien raccommoder la couette avant de passer à l’étape du nettoyage.
  • Contrôlez l’étiquette de votre couette. Il y a forcément des indications de lavage sur celle-ci. 
  • Appliquez du détachant sur votre couette si besoin et laissez agir le temps indiqué.
  • Mettez la couette dans le lave-linge. 
  • Attention tout de même à la capacité de votre appareil : pendant le lavage, la couette va se gorger d’eau et va donc gagner en volume. 

Idéalement, la couette doit facilement entrer dans le lave-linge : le tambour doit être rempli de moitié.

Si ce n’est pas le cas, ne forcez pas et trouvez une autre solution pour nettoyer votre couette (pressing, lave-linge de plus grande capacité).

  • Placez 1 ou 2 balles de tennis dans le tambour avant de lancer le programme : grâce à elles, votre couette conservera son gonflant.
  • Utilisez la lessive de votre choix (liquide de préférence) et lancez le programme adapté en vous référant aux indications du fabricant. 

Par exemple, pour la couette modulable ocho, Utilisez le programme coton à 40°, essorage à 800 tr/min.

En savoir plus sur le lavage des couettes. 

Comment sécher ma couette ? 

L’étape du séchage est aussi importante que celle du lavage. En effet, si vous voulez la ranger ou la réutiliser alors qu’elle est encore un peu humide, des moisissures risquent d’apparaître. 

Mais comment faut-il s’y prendre pour sécher efficacement une couette sans l’abîmer ? 

Si vous avez confié la couette au pressing, vous la récupérerez totalement sèche. 

Si la couette vient de passer au lave-linge, elle est maintenant propre, mais humide. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour bien la sécher :

  • S’il fait beau, vous pouvez la sécher au grand air en la retournant de temps en temps. Attention, cela risque d’être un peu long. Plusieurs heures au grand air sont nécessaires pour enlever toutes les traces d’humidité.
  • Vous pouvez aussi la mettre au sèche-linge. Attention tout de même à vérifier sur l’étiquette que votre couette supporte bien le séchage en machine.

Optez pour une température de séchage assez douce (60 degrés pendant 1h minimum) et n’hésitez pas à placer 1 ou 2 balles de tennis dans le tambour pour le gonflant de la couette. 

En savoir plus sur le séchage des couettes.

Quels traitements pour ma couette ?

Nettoyer une couette, cela prend du temps. C’est pourquoi, il est conseillé de le faire quelques fois dans l’année, pas plus. Bien évidemment, si vous souffrez d’allergies respiratoires, vous pourrez laver votre couette un peu plus souvent. De cette manière, vous aurez la garantie d’éliminer un plus grand nombre de bactéries, de poussières et d’acariens.

En plus d’un entretien minutieux, vous pouvez tout simplement opter pour une couette traitée

  • Anti-acarien
  • Anti-bactérien
  • Anti-fongique 

Ces traitements, plus ou moins efficaces, sont recommandés aux personnes qui veulent minimiser le risque d’allergies.

Bon à savoir : il existe également d’autres traitements pour les couettes. Par exemple, une couette anti-tâche permet aux liquides de glisser à la surface et donc de ne pas créer d’auréoles sur l’enveloppe. 

En savoir plus sur les traitements des couettes.

Comment stocker ma couette ?

En hiver, vous ne pouvez pas vous passer de votre couette. Mais avec l’arrivée des beaux jours, vous préférez uniquement dormir avec un drap. Dans ce cas, comment bien ranger sa couette sans l’abîmer jusqu’à l’automne prochain ?

  • Lavez et séchez votre couette une dernière fois. 
  • Une fois que celle-ci est bien sèche, rangez-la dans une housse pour la protéger de l’humidité.
  • Pour gagner de la place, vous pouvez la stocker dans une housse sous vide.
  • Ensuite, il ne vous restera plus qu’à ranger la couette dans un placard ou une commode. 

En savoir plus sur le stockage des couettes.

Le nettoyage des couettes n’a plus aucun secret pour vous ? Découvrez maintenant toutes les particularités de la couette :