Quel est l’impact du cycle hormonal sur le sommeil ?

Les hormones jouent un rôle d’une grande importance dans notre organisme. Elles régulent notamment le système de veille/sommeil. Quand on veut bien dormir, il peut donc se révéler intéressant de se pencher sur la question du cycle hormonal.

Nous le savons, de nombreux éléments peuvent impacter nos rythmes de sommeil et il suffit parfois d’un petit grain de sable pour déstabiliser notre horloge biologique.

Quelle est l’influence des hormones sur notre façon de dormir ? 🤔

Savez-vous qu’il existe une hormone du sommeil ? Il s’agit de la mélatonine. C’est grâce à elle que l’endormissement est favorisé le soir et que nous sommes en mesure de rester éveillé en journée. 

Produite par la glande pinéale qui se trouve dans le cerveau, la mélatonine est libérée dans l’organisme lorsque la luminosité est en baisse, comme c’est le cas en fin de journée. Elle atteint son pic entre 2 et 4 heures du matin. Sa production diminue ensuite petit à petit le reste de la nuit, ce qui nous permet de nous réveiller plus facilement. 

Chez certains individus, la production de l’hormone du sommeil n’est pas suffisante, ce qui peut occasionner des troubles du sommeil et tout particulièrement des problèmes d’endormissement. Pour que la sécrétion de la mélatonine soit suffisante, on conseille de fuir la lumière bleue quelques heures avant d’aller se coucher : on oublie donc son smartphone, sa tablette et sa télévision pour préparer son cerveau au sommeil. 

La mélatonine est-elle la seule hormone à influer sur notre sommeil ? Non, il en existe d’autres, même si leur impact sur notre façon de dormir est plus indirecte. Ainsi, lorsque la sécrétion d’insuline, d’œstrogènes et de progestérone est bouleversée, il peut y avoir un impact sur notre sommeil. 

Si vous faites souvent des insomnies pendant la nuit, votre cycle hormonal est peut-être en cause. En savoir plus sur l’influence des hormones sur le sommeil

Comment bien dormir à la ménopause ? 🧍🏼‍♀️

Tout au long de leur vie, les femmes subissent de fortes variations hormonales. C’est notamment le cas à la puberté, pendant les règles, pendant la grossesse et lors de la ménopause. 

Quand on sait que les hormones jouent un rôle d’une grande importance dans la qualité du sommeil, on n’est pas étonné lorsque l’on découvre que les femmes ménopausées souffrent bien souvent d’insomnies. Mais comment expliquer ce phénomène ?

  • Quand la ménopause s’installe, le taux d’œstrogènes diminue. C’est notamment la baisse de l’œstradiol qui favoriserait les difficultés d’endormissement ainsi que les réveils nocturnes. 
  • Les femmes ménopausées peuvent ressentir des désagréments les empêchant de bien dormir. C’est notamment le cas des bouffées de chaleur et de la transpiration excessive, notamment pendant la nuit. 
  • Il ne faut pas oublier qu’avec l’âge, les hommes comme les femmes peuvent également moins bien dormir à cause de douleurs osseuses ou de maladies occasionnant par exemple des troubles respiratoires. Ce n’est pas directement lié aux hormones, mais cela n’aide pas à mieux dormir.

La solution quand on ne dort plus à la ménopause et que l’on ressent de la fatigue constamment ? Favoriser une ambiance propice au sommeil peut favoriser l’endormissement : un matelas ferme et confortable, un oreiller Wopilo accueillant et une bonne couette tempérée. Mais ce n’est pas toujours suffisant. Il convient alors de prendre rendez-vous avec son médecin afin de trouver une solution pour limiter les effets de la ménopause

Économisez 20€
Parure à mixer
Parure à mixer149 € 169 € Bio & personnalisable
La parure à mixer
Composez la parure de vos rêves ( en coton biologique et d'une qualité exceptionnelle) en choisissant votre housse de couette, votre drap-housse, et vos deux taies d’oreillers. Certifié GOTS, c'est le linge de lit zéro compromis alliant qualité, douceur et impact limité sur la planète.

En savoir plus sur la ménopause et le sommeil

Quel est l’impact du cycle menstruel sur le sommeil ? 👱🏼‍♀️👩🏼‍🦰

Le cycle menstruel des femmes se compose de plusieurs phases. Selon la phase dans laquelle elles se trouvent, elles dormiront plus ou moins bien. Là encore, c’est de la faute aux hormones. 

Faisons le point sur le fonctionnement du cycle menstruel et sur ses conséquences sur la qualité de sommeil :

  • Lors de la phase prémenstruelle, la synthèse d’œstradiol augmente, ce qui peut occasionner des sautes d’humeur et favoriser les insomnies. Les niveaux d’adrénaline et de cortisol augmentent, ce qui peut générer du stress et donc des difficultés pour s’endormir.
  • Pendant la phase menstruelle (les règles), l’œstradiol est en baisse alors que la progestérone est en hausse. L’état émotionnel est meilleur, le stress est moindre, on somnole plus facilement. Normalement, cela devrait permettre de bien dormir, mais les maux liés aux règles que sont les douleurs, les maux de tête ou encore la sensation d’avoir trop chaud peuvent toutefois perturber le sommeil
  • Après les règles, les niveaux de progestérone et d’œstradiol sont équilibrés. Les maux liés aux menstruations disparaissent. C’est en général la phase du cycle pendant laquelle les femmes dorment le mieux.

Quelle que soit la phase du cycle, il est possible de retrouver un sommeil réparateur et serein en prenant soin de soi. Écouter ses envies, se relaxer, dormir dans un lit confortable avec un oreiller Wopilo sur lequel on se sent bien. Bien dormir avant, pendant et après ses règles, c’est tout à fait possible. 

La couette OCHO
Découvrez notre couette adulte avecun grammage idéal (320g/m²), qui vous fera passer cette période bien au chaud. Son enveloppe non bruyante 50 % coton / 50 % Tencel™ vous apportera de la douceur et une bonne thermorégulation.
couette haut de gamme - couette chaude - couette tencel  - couette 4 saisons - couette made in France
La couette ocho149 € La chaleur(euse)

Bien évidemment, chez les femmes qui subissent des dérèglements hormonaux, le cycle veille/sommeil peut être plus perturbé. Si les insomnies deviennent trop fréquentes, il est vivement conseillé de se tourner vers le corps médical pour trouver une solution permettant d’équilibrer le niveau des hormones, ce qui permettra notamment de mieux dormir.

En savoir plus sur le lien qui existe entre le sommeil et le cycle menstruel.

Le cycle hormonal n’est pas le seul élément pouvant impacter la qualité du sommeil : le changement d’heure et la lune peuvent également avoir un effet sur les cycles du sommeil. Pour bien dormir, il faut en prendre conscience et également se renseigner sur le chronotype ainsi que sur les différents types de sommeil qui existent.

Suivez le guide

Vous hésitez encore ?

Laissez-nous vos poser quelques questions pour vous conseiller avec précision l'oreiller le plus adapté pour vos nuits.

Faire le quiz arrow-right-white