Qu’est-ce que l’asthénie ? Symptômes, causes et traitements

L’asthénie est un terme médical utilisé pour décrire un état de faiblesse, de manque d'énergie et une sensation de fatigue intense qui perdure malgré le repos. En bref, c’est une fatigue anormale qui perturbe le quotidien. Mais d’où vient l’asthénie ? Pourquoi est-on fatigué et comment y remédier ? Nous revenons sur la définition de l’asthénie, ses causes, ses symptômes et traitements.

Sommaire

  1. 1. L’asthénie : définition 💪🏼🥱
  2. 2. Quelles sont les causes de l’asthénie ? 🤔
  3. 3. Quels sont les signes de l’asthénie ? 😴
  4. 4. Que faire en cas d’asthénie ? 💡

Nous revenons sur la définition de l’asthénie, ses causes, ses symptômes et traitements. 

 

1. L’asthénie : définition 💪🏼🥱

 

Le terme « asthénie » signifie littéralement « un manque de force » (du grec sthénie = force). Il s’agit donc d’un état de faiblesse, de fatigue généralisée, de manque d’énergie et de sensation d'épuisement, qui ne s’améliore pas malgré le repos ou le sommeil. 

On parle plus communément de fatigue pour désigner l’asthénie, mais il faut bien distinguer la fatigue passagère d’une asthénie. Pour en savoir plus, consultez notre article « Comprendre la fatigue et ses causes ».

 

2. Quelles sont les causes de l’asthénie ? 🤔

 

Les causes de l’asthénie sont très nombreuses. Elles peuvent être aussi bien physiques que psychiques, mais l’asthénie peut aussi être causée par un facteur environnemental. 

Voici les principales causes de l’asthénie et les différentes formes d'asthénie :

L'asthénie organique

L’asthénie peut-être organique, quand elle est causée par une pathologie, un trouble dans le fonctionnement de l’organisme ou des désordres chroniques : 

  • Les maladies infectieuses et les virus (hépatite, maladie de Lyme, tuberculose, mononucléose, VIH, Covid-19, grippe, ou autre infection bactérienne ou virale… ) ;
  • Les maladies cardiovasculaires et respiratoires (hypertension, insuffisance cardiaque, asthme, angine de  poitrine, insuffisance respiratoire, apnée du sommeil…) ;
  • Les cancers et les effets des traitements comme la chimiothérapie ;
  • Les maladies neurologiques et liées au système nerveux (maladie de Parkinson, sclérose en plaques, narcolepsie, épilepsie, myasthénie…) ;
  • Les maladies digestives (maladie de Crohn, maladie coeliaque…) ;
  • Les maladies du sang ;
  • Les troubles endocriniens ou métaboliques (diabète, problème de thyroïde - hyperthyroïdie, hypothyroïdie…)  
  • L’asthénie peut aussi être l’un des symptômes d’anémies, comme l’anémie par carence en fer ;
  • Des pathologies qui affectent le sommeil : syndrome d’apnées du sommeil, insomnies, narcolepsie, hypersomnie, somnambulisme, syndrome des jambes sans repos et autres troubles du sommeil
  • L’asthénie peut aussi être ressentie pendant la grossesse (notamment au premier trimestre) et après un accouchement, ou à la suite d’une intervention chirurgicale. 

L'asthénie réactionnelle

On parle d’asthénie réactionnelle quand la fatigue est liée à : 

  • l’hygiène de vie et l’environnement, les changements de saisons (fatigue hivernale, sédentarité, stress, problèmes professionnels ou familiaux, consommation de tabac, prise de poids, manque d’activité physique… ),
  • le manque de sommeil (selon la NSF (National  Sleep Foundation), un adulte devrait dormir entre 7 à 9 heures par nuit ; un adolescent entre 8 à 10 heures, et un enfant de 6 à 13 ans devrait avoir entre 9 et 11 heures de sommeil chaque nuit,
  • la qualité du sommeil : perturbations du rythme circadien (horloge biologique), en cas de décalage horaire ou de changement d’heure par exemple ; sommeil peu réparateur à cause d’un cadre peu propice, d’un oreiller de mauvaise qualité... 
  • la prise de certains médicaments (sédatifs, psychotropes, antihistaminiques, antidépresseurs, antalgiques…), la consommation de stupéfiants ou la consommation d’alcool.

L'asthénie nerveuse

L’asthénie nerveuse : aussi appelée neurasthénie, elle se manifeste par une irritabilité, une somnolence diurne, une grande lassitude, voire un état dépressif. Elle est souvent liée au stress et au mode de vie, notamment en cas de surmenage au travail. Elle peut conduire à un burn-out, à une souffrance physique ou à une dépression nerveuse si elle n’est pas traitée efficacement. On parle aussi de fatigue nerveuse.

Les autres formes d'asthénie

On distingue également d’autres formes d’asthénies aux origines variées, telles que :

  • L’asthénie musculaire cause une faiblesse excessive des muscles. Elle apparaît normalement après un effort physique intense et passe après le repos. On parle aussi de myasthénie pour désigner une maladie auto-immune qui provoque une faiblesse musculaire anormale et très rapide.
  • L’asthénie hormonale, liée à des déséquilibres hormonaux, à la ménopause et aux changements du cycle menstruel, à la prise de contraceptifs hormonaux… On parle aussi de fatigue hormonale.
  • L’asthénie liée à des carences alimentaires, à un manque de vitamines et minéraux.
  • L'asthénie chronique : si l’asthénie se prolonge pendant plus de 6 mois, et qu’elle se manifeste pendant plus de la moitié de la journée, même après une longue nuit de sommeil, on parle alors d’asthénie sévère ou d’asthénie chronique (ou syndrome de fatigue chronique). C’est donc un état pathologique de fatigue à ne pas prendre à la légère.
  • L’asthénie matinale : elle survient le matin et peut varier d’une journée à l’autre. Elle a tendance à disparaître vers la fin de la journée.

 

3. Quels sont les signes de l’asthénie ? 😴

 

Les symptômes de l’asthénie sont très variables, et ils dépendent avant tout de la cause de cet état d’épuisement. Toutefois, de manière générale, l’asthénie se manifeste le plus souvent par : 

  • un épuisement, une perte de force physique,
  • un affaiblissement du système immunitaire,
  • un manque d’efficacité intellectuelle, des difficultés de concentration, une baisse de la vigilance, une chute de la productivité, des troubles de la mémoire… 
  • la sensation d’être exténué et de manquer d'énergie au quotidien,
  • une immense fatigue physique et mentale,
  • des réveils difficiles et une fatigue dès le matin (on parle d’asthénie matinale),
  • des troubles de l’humeur, une baisse de moral, une hyperémotivité… 
  • une perte d’appétit,
  • des maux de tête,
  • des douleurs musculaires,
  • une fatigue persistante est le symptôme le plus fréquent de l’asthénie.

L’asthénie peut donc s’avérer très problématique au quotidien. En effet, elle peut grandement entraver la qualité de vie, altérer les performances professionnelles et scolaires, et compromettre le bien-être en général.

 

4. Que faire en cas d’asthénie ? 💡

 

La première chose à faire en cas d’asthénie prolongée est de consulter son médecin traitant pour déterminer la source du problème, et trouver le traitement le plus approprié. Le praticien pourra notamment réaliser un bilan sanguin pour déceler d’éventuelles causes physiologiques. D’autre part, vous pouvez vous tourner vers un psychothérapeute si vous pensez que votre asthénie est de nature psychique.

Très souvent, l’asthénie est liée au mode de vie et à l’hygiène de sommeil. Pour traiter l’asthénie, vous pouvez donc essayer de changer certaines habitudes et de mettre en place des bons gestes au quotidien pour retrouver du tonus. Cela sera aussi utile pour prévenir l’asthénie.

Comment traiter l'asthénie naturellement ?

Pour traiter l’asthénie et l’état de fatigue de façon naturelle, vous pouvez par exemple : 

  • Adopter une meilleure alimentation, riche en nutriments, en vitamines et minéraux essentiels, et éviter les repas trop copieux le midi pour limiter la somnolence post-prandiale,
  • Prendre des compléments alimentaires, faire des cures de magnésium ou de vitamines en cas de carences ou prendre de la mélatonine (si cela est recommandé par le médecin),
  • Pratiquer du sport de manière régulière (course à pied, yoga, fitness, Pilates, vélo, natation ou autre activité physique…), 
  • Réduire les sources de stress au quotidien, et vous relaxer en pratiquant le yoga, la méditation, des exercices de relaxation et de respiration avec la sophrologie… 
  • Mettre en place une routine du soir pour favoriser l’endormissement : lecture, tisanes relaxantes, aromathérapie, luminothérapie… 
  • Limiter la consommation d’alcool, de café et autres excitants,
  • Soigner son hygiène de sommeil : s’endormir et se réveiller à la même heure tous les jours, que ce soit en semaine ou pendant le week-end ; s’écouter quand on a sommeil et ne pas lutter contre la fatigue,
  • En cas d’asthénie nerveuse liée au stress, à l’anxiété ou à la dépression par exemple, consulter un psychologue ou un psychiatre et suivre une thérapie adaptée,
  • Changer de literie et trouver un nouvel oreiller, plus confortable et plus adapté à ses besoins, pour un sommeil plus régénérateur. 

L'oreiller wopilo
Soutien cervical unique
Confort ferme ou moelleux
L'oreiller wopilo  •  79 €
L'ergonomique incontournable
8430 avis
Je découvre
79 €

On vous rappelle aussi que pour bien dormir et pour remédier à la fatigue inhabituelle, il faut que la chambre soit plongée dans l’obscurité totale (pensez à éteindre les appareils électriques lumineux, ou optez pour le port d’un masque de sommeil). Il est aussi nécessaire d’être dans le silence complet (en cas de nuisances sonores, pensez à utiliser des bouchons d’oreilles). Enfin, la chambre doit se trouver à une température adéquate (entre 16° et 18° selon l’Institut National du Sommeil et de la Vigileance, INSV).

Bienvenue chez Wopilo

Comme dans un nuage

Dans le respect de la planète, nous développons des produits innovants pour améliorer vos nuits 🌙.

Des oreillers ergonomiques et confortables, du linge de lit haut de gamme ou des couettes confortables : de quoi vous faire vivre une nouvelle expérience de sommeil 😴 !

Je découvre