Nos conseils pour choisir votre taie d’oreiller

Quand on décide de renouveler son linge de lit, il peut se révéler difficile de bien choisir les différents éléments de sa parure. Prenons l’exemple de la taie d’oreiller :

  • Comment choisir son style ?
  • Et ses dimensions ?
  • Et sa matière ?

Si vous vous posez toutes ces questions, vous devriez trouver les éléments de réponse que vous recherchez dans les quelques lignes qui suivent...

La taie d’oreiller, un élément du linge de lit incontournable

Pendant des années, vous avez dormi sur des oreillers qui ne vous convenaient pas. Trop dur, trop mou, trop épais, trop fin… Vos cervicales ont beaucoup souffert. Et puis un beau jour, vous en avez eu marre de mal dormir pendant la nuit et de vous réveiller avec des douleurs. Vous avez opté pour le Wopilo et depuis, vous découvrez le plaisir de poser votre tête soir après soir sur un oreiller confortable. 

L’oreiller étant essentiel pour bien dormir, vous ne devez pas négliger l’achat de votre taie. En effet, pour rester propre et sain plus longtemps, l’oreiller ne doit pas être en contact direct avec votre tête. Même si vous ne vous en rendez pas compte, vous transpirez, bavez et perdez des peaux mortes pendant la nuit… Et tout cela se dépose sur la taie d’oreiller. Il s’agit donc d’une véritable barrière protectrice pour l’oreiller. 

La taie d’oreiller ne garantit pas uniquement l’hygiène de la literie. En effet, elle permet d’apporter du style à la chambre à coucher. À vous de choisir la taie d’oreiller dont le style s’harmonise le mieux avec le drap housse, le drap plat et la housse de couette. 

Quelles dimensions pour ma taie d’oreiller ?

Lorsque vous achetez une parure de lit, faites bien attention aux dimensions des taies d’oreiller qui sont incluses. Il serait dommage d’acheter des taies pensées pour des oreillers carrés alors que vous dormez sur des oreillers rectangulaires.

Notre conseil ? Prenez les mesures de votre oreiller avant de partir en quête de votre taie. De cette manière vous ne pourrez pas vous tromper.

Prenons un exemple :

  • Vous venez d’acheter un Wopilo pour prendre soin de vos cervicales pendant la nuit.
  • Il ne vous reste plus qu’à acheter une ou deux taies pour bien le protéger.
  • Prenez les mesures de votre Wopilo : 43 x 62 cm
  • Il va donc falloir que vous trouviez une taie rectangulaire assez grande pour que l’oreiller puisse rentrer.
  • Nous vous conseillons de choisir une taie d’oreiller rectangulaire standard 50*70

Par contre, si vous optez pour un oreiller carré 60*60, vous devrez plutôt vous diriger vers une taie carrée standard 63*63. 

Quelle matière pour ma taie d’oreiller ?

Maintenant que la problématique de la taille de la taie d’oreiller est résolue, il vous reste encore à choisir sa matière. Voici nos conseils pour y voir plus clair :

  • Idéalement, les différents éléments qui composent la parure de lit doivent tous être confectionnés avec le même matériau : c’est plus confortable et esthétique. Ainsi, si vous optez pour une housse de couette et un drap housse en soie, faites de même pour la taie d’oreiller.
  • Certains matériaux sont plus onéreux que d’autres : si votre budget est serré, choisissez une taie d’oreiller en percale de coton plutôt qu’en cachemire.
  • Vous pouvez également faire votre choix en fonction de vos besoins la nuit. Par exemple, si vous souffrez de transpiration nocturne, le coton, le lin ou encore la soie sont de très bons choix, car ces matières sont respirantes et absorbent l’humidité.  

Et comment bien l’entretenir ? 

L’entretien de la taie d’oreiller peut être très différent selon que vous la choisissiez en soie, en flanelle, en polycoton ou encore en chanvre. En effet, ces matériaux ne supportent pas le même degré de chaleur. Certains sont plus délicats que d’autres. C’est notamment le cas de la soie par rapport au coton.

Mais voici tout de même quelques conseils d’entretien pour votre taie d’oreiller :

  • Lavez régulièrement votre taie pour éliminer les traces de transpiration, les peaux mortes et les bactéries… Une fois tous les 15 jours au minimum. N’oubliez pas non plus de nettoyer votre oreiller de temps en temps, par exemple, tous les 2 mois.
  • Avant de remettre la taie sur l’oreiller, vérifiez que celle-ci est bien sèche. Pour enlever toutes les traces d’humidité, vous pouvez sécher la taie en extérieur ou au sèche-linge.
  • Chaque jour, pensez à aérer votre oreiller ainsi que sa taie. Même 5 minutes suffisent en plein hiver. Vous pouvez également bien secouer la taie pour enlever les cheveux et les poils qui se sont déposés pendant la nuit.

Maintenant vous avez toutes les cartes en main pour choisir la taie d’oreiller qui vous aidera à passer de belles nuits réparatrices. Découvrez également nos conseils pour mieux choisir votre parure de lit, votre housse de couette, votre drap housse, votre taie d’oreiller, votre sous-taie d’oreiller, votre drap plat, votre couvre-lit ainsi que votre surmatelas. Nous vous apportons également des informations complètes sur les principales matières utilisées pour le linge de lit dans notre guide.