Le syndrome de fatigue chronique : zoom sur cette mystérieuse maladie

Le syndrome de la fatigue chronique est une vraie pathologie, mais qui peine encore à être reconnue en France. Sa caractéristique principale : une fatigue intense, qui persiste pendant plusieurs mois.

Zoom sur cette mystérieuse maladie. 

Qu’est-ce que la fatigue chronique ? 🤔

Le syndrome de fatigue chronique (SFC), aussi appelé « encéphalomyélite myalgique », a été officiellement reconnu par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1992, comme maladie neurologique grave. 

Cette pathologie se caractérise par une fatigue prolongée, très intense et inexpliquée, qui dure plus de 6 mois, et qui persiste malgré le repos et le sommeil. Elle s’accompagne aussi d’autres symptômes tels que des maux de tête et des douleurs musculaires. 

Le plus souvent, les signes de fatigue chronique se manifestent de manière très prononcée pendant deux ans, et peuvent réapparaître de façon cyclique.

Le SFC peut toucher toutes les tranches d’âge, mais les femmes et les adultes entre 20 et 40 ans, dans les pays industrialisés, semblent les plus atteints (d’où son surnom : “le syndrome des yuppies” - young urban professional). Cette maladie neurologique n’est pas si rare, car elle toucherait, dans les pays développés, 1 personne sur 200. 

En France, cette pathologie fait souvent l’objet d’un manque de reconnaissance au sein du corps médical. 

Fatigue chronique : les causes et facteurs de risque 💢💡

Les causes de la fatigue chronique sont encore difficiles à définir avec certitude. Toutefois, les médecins ont décelé plusieurs facteurs pouvant être à l’origine de la maladie.

L’une des causes pourrait d’abord être hormonale. Les personnes atteintes de fatigue chronique présentent en effet un taux de cortisol (hormone du stress), et de somatotrophine (hormone de la croissance), inférieur à la normale.  

La fatigue chronique pourrait aussi être liée à la dégradation des cellules musculaires et cérébrales, causées par un stress oxydatif. 

Une autre hypothèse met en cause l’exposition à certains insecticides et pesticides. 

D’autres causes psychiques et environnementales pourraient représenter des facteurs de risque favorisant l’apparition d’un SFC, telles que : 

  • le surmenage et le burn-out,
  • le stress chronique, 
  • une mauvaise hygiène de vie
  • une alimentation déséquilibrée et un manque de nutriments, 
  • une dépression nerveuse,
  • la prise de certains médicaments (antidépresseurs, sédatifs…),
  • la consommation de drogues, de tabac, d’alcool… 
  • le manque de sommeil et  les troubles du sommeil, qu’ils soient liés à des insomnies, des pensées nocturnes, des couchers tardifs, ou à un environnement peu propice au repos (chambre trop chaude ou trop froide, nuisances sonores, matelas et oreillers non adaptés…). 

Nos oreillers ergonomiques et confortables

Selon d’autres théories, la fatigue chronique pourrait être provoquée par une infection virale ou une bactérie. Toutefois, de nombreux doutes entourent encore cette pathologie et aucune cause n’a jusqu’alors été déterminée avec certitude. 

Quels sont les symptômes de la fatigue chronique ? 🤯

Selon l’IOM (Institut of Medicine), la fatigue chronique se diagnostique à partir des 4 critères suivants (appelés « critères de Fukuda ») : 

  1. une fatigue intense et prolongée qui dure depuis plus de 6 mois, sans cause apparente, et qui altère les activités quotidiennes ; 
  2. des malaises après un effort physique ; 
  3. un sommeil qui n’est pas réparateur
  4. au moins l’un des symptômes suivants :
  • une altération des fonctions cognitives (troubles de la mémoire à court terme, difficultés de concentration et d’attention, confusion…) ; 
  • des difficultés ou une incapacité à rester debout trop longtemps (intolérance orthostatique).

Le syndrome de fatigue chronique peut également causer d’autres symptômes, tels que : 

  • des douleurs musculaires et articulaires,
  • des maux de tête, 
  • des maux de gorge, 
  • des ganglions lymphatiques enflés au niveau du cou et des aisselles,
  • des troubles du sommeil,
  • une photosensibilité, mais aussi une hypersensibilité aux bruits et aux odeurs, 
  • des troubles gastro-intestinaux,
  • des difficultés à réaliser les activités du quotidien,
  • une diminution des performances académiques et professionnelles,
  • une pâleur,
  • un état léthargique,
  • des nausées,
  • des palpitations cardiaques,
  • des vertiges,
  • un affaiblissement du système immunitaire… 

Il faut savoir que le diagnostic de la fatigue chronique est assez complexe, car ses symptômes sont communs à de nombreuses autres maladies telles que : l’hypotension, le diabète, la mononucléose, l'hypothyroïdie, la fibromyalgie, des maladies cardiovasculaires, des cancers… 

Comment traiter la fatigue chronique ? 💪🏼

Avant tout, il faudra consulter votre médecin pour dépister la pathologie en cause.  

En cas de fatigue chronique, il n’existe pas de traitements médicaux spécifiques, mais le praticien pourra recommander plusieurs solutions pour traiter les symptômes.

Les traitements médicamenteux en cas de fatigue chronique 💊

En fonction des symptômes et de l’intensité de la fatigue ressentie par le patient, le médecin pourra prescrire des médicaments, tels que des antidépresseurs (en cas de stress ou de dépression), des antihistaminiques, des antiasthéniques, et des antidouleurs (en cas de douleurs musculaires, articulaires…).

Des compléments alimentaires peuvent aussi être prescrits si des carences sont décelées (cure de magnésium, de vitamines, minéraux et acides aminés…). L’homéopathie peut aussi être envisagée pour traiter les symptômes psychiques et physiques. 

La thérapie et la rééducation pour traiter le SFC 💆🏽‍♀️

Le patient pourra aussi réaliser une thérapie cognitive et comportementale, et ainsi bénéficier d’un soutien psychologique, pour apprendre à mieux gérer ses symptômes psychiques et à adapter ses habitudes de vie. Une rééducation musculaire auprès d’un spécialiste peut aussi s’avérer nécessaire dans certains cas.  

Les habitudes de vie à adopter en cas de fatigue chronique 🏃🏽‍♀️🧘🏽‍♀️

Des changements de mode de vie sont souvent inévitables pour traiter les symptômes de la fatigue chronique, mais aussi pour prévenir les risques de SFC : 

  • Limiter le stress, et pratiquer des activités relaxantes (méditation, yoga, respiration profonde, balade en pleine nature…),

  • Lutter contre la sédentarité, et pratiquer une activité sportive douce de façon modérée (comme la natation, le Pilates, la gym douce, le vélo, la marche à pied…),  en suivant les recommandations de son médecin,

  • Soigner les allergies, qui sont très fréquentes avec cette maladie, et dans la mesure du possible, éliminer les allergènes. Pour la literie, il faudra notamment utiliser un linge de lit hypoallergénique. 

Bon à savoir :
Chez Wopilo, notre linge de lit est hypoallergénique et conçu en coton biologique labellisé GOTS, la plus haute certification de l’industrie textile à l’international.
 

  • Adopter une alimentation équilibrée, riche en fibres, en vitamines et minéraux essentiels, et s’hydrater suffisamment, pour assurer le bon équilibre de la flore intestinale, et se prémunir des virus et infections.

  • Arrêter la consommation d’alcool, de tabac et limiter la consommation de caféine.

  • Soigner son sommeil et réduire les troubles du sommeil. 

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article « Comment bien dormir ? ». 

Dès les premiers signes, la fatigue chronique ne doit pas être prise à la légère, car elle peut impacter considérablement la qualité de vie, ainsi que la santé physique et mentale de l’individu. 

Suivez le guide

Vous hésitez encore ?

Laissez-nous vos poser quelques questions pour vous conseiller avec précision l'oreiller le plus adapté pour vos nuits.

Faire le quiz arrow-right-white