Dépression et fatigue : causes, symptômes et traitements

Idées noires, pensées négatives, anxiété, stress, mal-être général… La dépression se manifeste de bien des manières.

L’un des symptômes récurrents est notamment un état de fatigue plus ou moins intense. Nous faisons le point sur le lien entre fatigue et dépression, les causes, les symptômes, et les traitements.

Qu’est-ce que la dépression ? 🙇🏼‍♀️

La dépression est une maladie psychique très répandue, qui peut survenir à tout âge, et qui se traduit, entre autres, par des troubles de l’humeur, une grande tristesse et un profond découragement, qui impactent considérablement le quotidien. 

Selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche Médicale), 15 à 20 % des Français sont touchés par la dépression au cours de leur vie. 

La dépression peut avoir de multiples causes, d’origine environnementale, génétique, psychologique, telles que : un bouleversement dans la vie familiale (divorce, perte d’un proche…), ou professionnelle (chômage, perte de sens au travail, bore-out ou burn-out…), mais aussi un événement traumatique, des douleurs chroniques, une maladie grave…  

On distingue par ailleurs plusieurs types de dépression : la dépression saisonnière, la dépression réactionnelle, la dépression chronique, la dépression post-partum…

Comment reconnaître une fatigue dépressive ? 😴

Une fatigue peut être le symptôme de nombreux troubles : stress, maladies chroniques, changement de saison, dérèglement hormonal, carences alimentaires, et elle peut également accompagner un état dépressif. 

Pour reconnaître une fatigue « dépressive », il faudra identifier si la fatigue s’accompagne d’autres symptômes caractéristiques de la dépression. 

Voici les principaux signes de la dépression au niveau physique et mental : 

  • Les symptômes physiques de la dépression : 
    • une perte de poids ou un gain de poids causés par des troubles de l’alimentation,
    • une baisse d’énergie,
    • des troubles digestifs,
    • des troubles cardiovasculaires (hypotension ou hypertension artérielle, palpitations…), 
    • une perte de tonus,
    • un ralentissement intellectuel et physique (parole et gestes lents),
    • des tensions dans la nuque,
    • un mal de dos, 
    • des douleurs lombaires et cervicales,
    • une sensation d’oppression thoracique,  
    • des maux de tête, 
    • une perturbation du cycle menstruel… 
  • Les symptômes psychiques de la dépression :
      • un état de profonde tristesse qui perdure, 
      • une perte de sens, d’intérêt, et de joie au quotidien,
      • un réveil difficile et une fatigue dès le matin,
      • des troubles du sommeil, 
      • une humeur morose, un moral bas, et un manque d’entrain général,
      • l’anxiété, le stress,
      • une dévalorisation de soi, un doute de soi,
      • un repli sur soi et une tendance à l'isolement social,
      • une incapacité à se concentrer, à prendre des décisions, 
      • une difficulté à accomplir les actions de tous les jours (se lever, aller travailler, voir des gens…),  
      • l’impression “d’être à bout”,
      • une hypersensibilité,
      • un sentiment d’abandon, de solitude
      • des troubles anxieux,
      • un sentiment de culpabilité,
      • une dévalorisation de soi,
      • dans les cas les plus sérieux, des pensées suicidaires

    Quel est le lien entre fatigue et dépression ? 💭

    La dépression s’accompagne fréquemment d’un état de fatigue généralisée, à la fois mentale et physique, plus ou moins intense, qui perdure malgré le sommeil et le repos. 

    En effet, la dépression entraîne souvent des troubles du sommeil, tels que des insomnies, ou au contraire des hypersomnies. 

    L’insomnie et le manque de sommeil sont liés à des difficultés d’endormissement, et à des réveils nocturnes répétés, causés par le stress, les pensées négatives, l’anxiété et la souffrance mentale. 

    Il arrive aussi qu’un état dépressif génère un besoin excessif de sommeil (hypersomnie). En effet, le sommeil est souvent perçu comme un refuge pour échapper à une détresse psychologique. Toutefois, ce type de sommeil est souvent perturbé et il est très rarement régénérateur.

     

    Bon à savoir :
    Pour bénéficier d’un sommeil serein, profond et réparateur, un oreiller de qualité, confortable et adapté à vos besoins, est indispensable. Il vous aidera à vous détendre et à relâcher les tensions accumulées dans votre nuque et dans votre dos.

    Nos oreillers ergonomiques et confortables

    En cas de dépression, les réveils le matin sont également plus difficiles et s’accompagnent souvent d’une sensation de fatigue très intense, même après une longue nuit de sommeil.

    Ces différents troubles du sommeil ont tendance à perturber le rythme circadien (horloge biologique), ce qui contribue d’autant plus à augmenter le niveau de fatigue.  

    Si la fatigue persiste très longtemps, de manière intense, on parlera alors de fatigue chronique, d’asthénie, voire de fibromyalgie.

    La fatigue peut par ailleurs intensifier la détresse psychologique, ce qui aggrave et prolonge l’état dépressif.  

    Quelles sont les conséquences de la fatigue dépressive ? 🤔

    La dépression et la fatigue qui l'accompagne ont de nombreux impacts sur plusieurs aspects de la vie et du quotidien : absentéisme, baisse des performances intellectuelles, professionnelles et académiques, perte de motivation et d’engagement dans le travail, dégradation des relations familiales ou conjugales, isolement social… 

    Quant à la fatigue, elle aggrave cet état psychologique et génère irritabilité, troubles de la concentration, nervosité, état léthargique…  La fatigue et le manque de sommeil peuvent également entraîner de nombreux troubles physiologiques s’ils perdurent trop longtemps (hypertension artérielle, problèmes de peau, perte de cheveux, risques de diabète et cholestérol, risques de maladies cardiovasculaires…). 

    Dans les cas les plus graves, la dépression peut mener à des tendances addictives (alcoolisme, dépendance à certains médicaments, consommation de psychotropes…), et à des tendances suicidaires.

    Comment traiter la fatigue liée à la dépression ? 💊

    Compte tenu de l’impact de la dépression et de la fatigue sur la santé physique et psychique, et sur le bien-être au quotidien, il est donc impératif de la prendre en charge rapidement, dès les premiers signes. 

    Si vous pensez souffrir d’un état dépressif, consultez votre médecin traitant, qui pourra vous prescrire un traitement adapté (antidépresseurs, anxiolytiques…), ou vous rediriger vers un psychologue ou un psychiatre.

    Pour traiter la fatigue liée à une dépression, voici également quelques astuces à connaître : 

  • Soigner son sommeil : 
    • adopter des heures de sommeil régulières ; dormir entre 7 et 9 heures par nuit,  et respecter son rythme biologique,
    • en cas de sommeil perturbé, utiliser des accessoires pour favoriser l’endormissement (masques du sommeil, bouchons d’oreilles…), et pour faciliter le réveil (simulateur d’aube),
    • changer sa literie et opter pour un linge de lit, une couette et un oreiller confortables. 

    Économisez 20€
    Parure à mixer
    Parure à mixer149 € 169 € Bio & personnalisable
    Notre linge de lit
    Composez la parure de vos rêves en choisissant votre housse de couette, votre drap-housse, et vos deux taies d’oreillers. Une parure en coton biologique d'une qualité exceptionnelle (densité de 120 fils / cm²). Certifié GOTS, c'est le linge de lit zéro compromis alliant qualité, douceur et impact limité sur la planète.

    • Adopter une alimentation saine, variée et équilibrée, pour prévenir les carences alimentaires et maintenir un bon niveau d’énergie au quotidien,

    • Pratiquer des activités physiques régulièrement pour retrouver du tonus, sécréter de la sérotonine (hormone du bonheur) et faciliter l’endormissement : marche à pied, vélo, natation, sports d’équipe, sport en salle ou à domicile… 
    • Pratiquer des activités propices à la détente et au ressourcement : balade en pleine nature, yoga, méditation, relaxation, sophrologie, activités créatives, lecture, visualisations positives, gratitude… 
    • Limiter la consommation de café et autres excitants, et préférer les tisanes apaisantes (camomille, tilleul, passiflore…), 
    • Se tourner vers les médecines douces avec des remèdes naturels tels que des plantes comme le millepertuis, les huiles essentielles anti-stress et anti-fatigue (lavande, menthe poivrée…), l’homéopathie, la luminothérapie…  

    Suivez le guide

    Vous hésitez encore ?

    Laissez-nous vos poser quelques questions pour vous conseiller avec précision l'oreiller le plus adapté pour vos nuits.

    Faire le quiz arrow-right-white